Youssef Hachmi: Si nous commençons la vaccination aujourd’hui, nous devons attendre un mois pour voir son effet

Ecrit par on 15 janvier 2021

Le professeur d’université en médecine de réanimation et directeur de l’unité Covid de l’hôpital Habib Thamer, Youssef Hachmi a déclaré, aujourd’hui 15 janvier 2021, alors qu’il participait au programme Expresso, que le nombre de lits de réanimation en temps normal est déjà insuffisant, alors que dire en période de pandémie de Covid-19? Il a expliqué qu’il n’y a pas de lits de réanimation vacants et qu’ils sont occupés à 100%.

Pr. Youssef Hachmi a ajouté que l’indice des lits de réanimation en Tunisie est faible, non pas par rapport aux pays développés, mais même si en le comparant aux pays en voie de développement, soulignant: « Nous devons prendre en compte cette armée blanche dont la psyché a été brisée et affectée, et certains d’entre eux sont entrés en dépression à la suite de ces conditions. »

L’invité d’Expresso a indiqué qu’il ne pense pas qu’il soit possible de continuer dans cette voie, considérant que la situation épidémiologique dépend du respect du protocole sanitaire, et que les facteurs climatiques jouent un rôle important, car c’est la période de la propagation de l’infection. Et de souligner la nécessité de fermer tous les espaces dans lesquels des rassemblements sont tenus, car les lieux de surpopulation connaissent un taux d’infection élevé.

Pr. Youssef Hachmi a indiqué: « Les capacités sont insuffisantes en l’absence d’une stratégie claire entre ce dont nous avons besoin sur le terrain et les capacités à fournir, ainsi que la bureaucratie du ministère de la Santé. » Il a souligné que les réunions sont nombreuses et ne correspondent pas aux décisions prises, déclarant: « Si nous commençons la vaccination aujourd’hui, nous devons attendre un mois pour voir l’effet des résultats, puisque la vaccination se fera en deux doses, et nous sommes déjà en retard.« .

N.B


Current track

Title

Artist