Tarek Elaâsadi : Nous avons l’impression que ce gouvernement est sado-maso !

Ecrit par on 6 novembre 2020

Invité sur le plateau spécial secteur du tourisme de l’émission Expresso du vendredi 6 novembre 2020, le fondateur de Traveltodo, Tarek Elaâsadi a indiqué qu’il a l’impression que le gouvernement est « sado-maso » étayant ses propos par le fait que les acteurs du secteur touristique n’ont pas été écoutés lors de la prise d’un nombre de décisions. Par ailleurs, il a émis un blâme sur la personne de l’ancien gouverneur de la Banque Centrale, Chedly Ayari et ce, à propos de sa déclaration : »où est l’argent du tourisme« .

Tarek Elaâsadi a expliqué que cette déclaration a insigné que le secteur génère un volume important de bénéficies, ce qui n’est pas le cas. « J’aurais souhaité dire à Chedly Ayari, qu’avez-vous fait quant à l’argent qui rentrait de l’Algérie et de la Libye en contre-bande? Cet argent qui est rentrée en Tunisie clandestinement pour payer des services touristiques car à l’époque, les touristes algériens en l’occurrence ne faisaient pas changer leur monnaie via les circuits formels » a lancé le fondateur de Traveltodo.

Dans un autre registre, l’invité de l’Expresso a expliqué qu’il a eu à dire aux opérateurs de la FTAV qu’il faudra « balayer devant ses portes ». En effet, il a expliqué qu’il faut imposer à tout acteur souhaitant adhérer à la FTAV d’avoir payer touts ses impôts. « Le secteur est aujourd’hui à plat, le tourisme extérieur est presque inexistant, l’image de la Tunisie a été altérée notamment par les propos de Nissaf Ben Alaya qui a pointé du doigt le tourisme comme raison principale de l’ouverture des frontières et par ricochet de la hausse de la propagation du Covid-19 » a regretté Tarek Elaâsadi.

Nadya Bchir

https://www.facebook.com/RadioExpressFm/videos/839746373496698


Current track

Title

Artist