parfumeries et cosmétiques

La pression fiscale dans le secteur de la Parfumerie et des Cosmétiques est passée de 42%, en 2017, à 84,5% en 2018, soit une augmentation de 100%, pour certaines positions tarifaires, selon les statistiques de l’INS, présentées mardi à l’UTICA, lors d’une journée sur « la pression fiscale et les barrières non tarifaires qui boostent l’informel ». […]


Current track

Title

Artist