Poulina Group Holding annonce une augmentation de 6.3% dans son Chiffre d’Affaire.

Ecrit par on 24 juin 2020

Lors d’une séance de communication financière, organisée ce mercredi 24 juin 2020 au siège,  de la société Poulina Group Holding, le directeur général du Group Mr. Moez Mokaddem a déclaré au micro d’Express Fm , que le revenu global consolidé du Groupe a été de 2 299 Millions de Dinars,
contre 2 163 Millions de Dinars en 2018, soit une évolution de 6,3% par rapport à l’exercice précédent.
Mr.Mokaddem a e outre ajouté que le résultat net du Groupe a été de 130,5 Millions de Dinars en 2019, contre 152 Millions de Dinars en 2018, soit une baisse de 14,2% par rapport à l’exercice précédent . Le résultat d’exploitation du groupe a enregistré une augmentation de 10 millions de dinars, soit 4.4% pour s’établir à 239.6 millions de dinars, contre 229.5 millions de dinars en 2018, au sujet des états financiers individuels le directeur général a annoncé, un bénéfice net de 101 millions de dinars, contre 74 millions de dinars en 2018 avec une progression de 36.5% .
Le Directeur général de Poulina Group Holding a par ailleurs indiqué que parmi les facteurs qui ont agi négativement sur la croissance du
Groupe, en 2019, la crise aigüe au niveau du secteur Avicole avec une surproduction de poulet de chair et de dinde au niveau national ;
ce qui a engendré des surstocks de volailles congelées et des frais supplémentaires pour la congélation. Cette situation a eu pour conséquence directe la chute des cours des viandes blanches, atteignant des prix de vente bien en deçà de leur coût de revient, et ce, durant pratiquement tout le 2ème semestre. De ce fait, les pertes des Abattoirs de Poulet et de dinde en Tunisie ont été estimées à plus de 100 MDT.Le  secteur des Matériaux de construction lui aussi passe par une crise qui perdure à l’échelle de tout le pays, est notamment expliquée par la situation socio-économique difficile qui prévaut, ainsi que par la quasi absence d’exportation sur la Libye. En outre, il est signalé que le droit de consommation qui a été instauré sur les carreaux céramiques, au taux de 10% en 2018, a été maintenu en 2019. Cette taxe a grevé les prix de vente du producteur, d’autant plus que ce dernier n’a pas pu répercuter totalement cette augmentation sur ces prix, du fait de la conjoncture.explique le directeur général du Group.

Le directeur Général a dans un autre sens souligné que le groupe a réussi à dépasser, au mieux, les mauvaises performances réalisées au niveau des secteurs de l’Aviculture et des Matériaux de construction, et ce, grâce notamment à la diversification, à l’intégration et à la synergie entre les activités relevant du champ d’action du ce dernier. En effet, les écarts négatifs importants enregistrés au niveau des secteurs de l’Aviculture et des Matériaux de construction ont été temporisés par les écarts positifs enregistrés au niveau des secteurs de l’Agroalimentaire, de l’Emballage et des Commerce & Services. a-t-il déclaré.

Mr. Moez Mokaddem a également indiqué qu’au-delà de la conjoncture défavorable qui a prévalu dans tout le pays en 2019,
et malgré la crise exceptionnelle qui sévit depuis quelques mois suite à la pandémie du Covid-19, le Groupe Poulina regarde l’avenir avec sérénité et optimisme et investira d’une manière continue dans les axes de son développement à long terme, et ce, moyennant un ensemble d’actions tendantà consolider ses acquis, à renforcer sa bonne gouvernance et à poursuivre sa croissance future.


Current track

Title

Artist