Moez Hammami : Rien n’a été fait pour les 700 mille « fantômes » révélés par le gouverneur de la BCT

Ecrit par on 6 novembre 2020

L’expert statisticien, Moez Hammami a indiqué, vendredi 6 novembre 2020, lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, que 90% des entreprises tunisiennes seront et sont déjà sinistrées par la première et la seconde vague du Coronavirus. Il a ajouté qu’il existe aujourd’hui une crise de l’offre et de la demande, ce qui n’est pas en soi une caractéristique de la Tunisie, mais englobe plutôt le monde entier, déclarant: «Ce n’est pas uniquement une crise sanitaire, c’est pourquoi le ministère de la Santé ne devrait pas être l’acteur principal dans la gestion de cette crise, mais plutôt la présidence du gouvernement.»

Moez Hammami a indiqué que s’il sera à nouveau décidé le confinement général, cela signifie l’échec total du gouvernement ainsi que du peuple. Le souci qui se pose dans la gestion de la crise est le retard accusé dans la prise de décision et l’action à entreprendre. « Rien n’empêche qu’une troisième vague du Covid-19 apparaisse. Nous devons donc se poser la question : si nous nous y sommes préparés? Le vaccin ne sera prêt qu’au milieu de l’année 2021 en plus du temps de vaccination qui prendra des mois, cela signifie que la résolution de la crise sanitaire à travers le vaccin ne pourra concrètement se faire que vers l’année 2022 » a expliqué Moez Hammami.

Dans le même propos, l’invité d’Ecomag a indiqué qu’au cours de la première vague, il y a eu des opportunités présentées à la Tunisie comme à titre d’exemple, être un pays exportateur vers d’autres qui étaient déjà confinés, en plus des marchés africains vers lesquels, il aurait été possible de se tourner. « En écoutant hier le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie, j’ai été interpellé par un de ses propos : il y a 700 mille fantômes signifiant des personnes qui n’étaient pas présents sur le radar de l’administration tunisienne. A l’issue de la première vague, nous n’avons rien fait pour rectifier le tir vis-à-vis de ces 700 mille personnes » a souligné Moez Hammami.

N.B

https://www.facebook.com/RadioExpressFm/videos/768291304027669


Current track

Title

Artist