Ligne de crédit espagnole de 25 millions d’euros au profit des PME

Ecrit par on 17 février 2020

 

 

Juan Miñarro, collaborateur du conseiller économique à l’ambassade d’Espagne en Tunisie et Souheil Ben Halima président du Conseil d’Affaires Tuniso-Espagnol relevant de l’Utica ont été présents, ce lundi 17 février 2020, au micro de Wassim Ben Larbi à l’émission Expresso sur nos ondes pour revenir sur la ligne de crédit espagnole de 25 millions d’euros mise au profit des PME tunisiennes.

 

Juan Miñarro a indiqué que la coopération financière bilatérale à travers les lignes de crédit est devenue traditionnelle puisque les premières lignes datent des années 90 et 2000. « La philosophie des lignes de crédit est dédiée au secteur privé et plus particulièrement aux PME. La nouvelle ligne crédit est « copier-coller » des lignes précédentes et qui ont eu beaucoup de succès. Cela est dû à leurs conditions financières attractives, mais aussi parce que la procédure d’octroi est simple. Elle a lieu sur place au niveau du bureau commercial de l’ambassade. En plus, elle est ouverte à tous et à tous les secteurs productifs. L’origine des biens peut être non espagnole, mais à hauteur de 30% de la valeur de l’investissement ».

 

Pour sa part, Souheil Ben Halima a indiqué, « Aujourd’hui en Tunisie, il y a 64 entreprises espagnoles, contre 3000 italiennes, chose qui ne coïncide pas. Cependant, l’Espagne demeure le 4ème partenaire économique en Tunisie, elle est, également, la 8ème puissance économique mondiale. Nous avons aujourd’hui, 25 millions d’euros sur la table pour encourager l’économie tunisienne. Et contrairement à la politique, en économie on ne jette pas l’éponge ».

D’autre part, M. Ben Halima a souligné que le taux d’intérêt de la ligne de crédit est incroyable. « Il est à 6,75%, alors que le taux bancaire est de TMM +3.

 

M. Miñarro a précisé qu’un des acteurs fondamentaux pour le bon fonctionnement de la ligne est le secteur bancaire. « La ligne est signée entre les deux Etats. L’autorité financière, à savoir la BCT, rétrocède la ligne aux intermédiaires agréés qui sont les banques tunisiennes. Les opérations se déroulent comme des opérations de commerce international ».

 

Il a, également, ajouté qu’un plafond est fixé par opération à hauteur de 2,3 millions d’euros environ sans qu’il y ait une limite minimale, soulignant que la partie tunisienne qui gère la nature des projets. « Les crédits peuvent être remboursés sur 15 ans avec un délai de grâce de 5 ans ».

 


Current track

Title

Artist