Les jeunes médecins annoncent la suspension de leur travail dans les services des urgences

Ecrit par on 27 octobre 2020

L’Association tunisienne des jeunes médecins a annoncé, mardi 27 octobre 2020, la suspension de travail au sein du service des urgences de l’hôpital de la Rabta et ce, à partir du 26 octobre 2020, et limitant les travaux aux cas les plus urgents pendant les gardes. Cette décision concerne les médecins résidents et internes et survient dans le contexte de l’incident de prise d’assaut du service survenu dans la nuit du 23 au 24 octobre 2020 par des inconnus ainsi que de l’agression violente perpétré contre le cadre médical et paramédical.

Le chef de l’Association tunisienne des jeunes médecins, Jed Henchiri a déclaré qu’il a été décidé, en coordination avec les médecins résidents et hospitaliers opérant au service des urgences de l’hôpital Rabta de Bab Saadoun, de réduire au minimum le travail au sein de ce service, et ce, en raison de la détérioration de la situation sanitaire ainsi que du manque de sécurité médicale et paramédicale des cadres.

Jed Henchiri a souligné, dans le même contexte, que la décision de l’Association restera en vigueur pour une période indéterminée, jusqu’à ce que le ministère de la Santé interagisse avec les demandes qui ont été soumises par écrit, y compris la signature du chef de service des urgences à l’hôpital de la Rabta depuis le 3 octobre. Il s’agit principalement de l’accélération de la nomination des cadres médicaux et paramédicaux, et compte tenu de la grave pénurie du service de réanimation du fait de l’infection de 4 cadres médicaux par le Covid-19.

N.B


Current track

Title

Artist