Le ministre des finances appelle à changer le mode opératoire pour résoudre les problèmes des finances publiques

Ecrit par on 27 mars 2020

Lors de son intervention ce jeudi 26 mars 2020 en marge de la séance plénière de l’assemblée des représentants du peuple, le ministre des finances Mr. Nizar Yaaich a déclaré que la situation des finances publiques était difficile et qu’il faudrait impérativement changer le mode opératoire actuel pour pouvoir surmonter ces problèmes.

Le ministre a en outre indiqué que le mode opératoire actuel ne reflète en aucun cas la réalité et ne comptabilise pas les dépenses ultérieures de l’année 2019 ni les dettes des sociétés publiques et privées soulignant la nécessité de changer cette méthodologie pour surmonter les problèmes des finances.

Mr.Yaaich a par ailleurs ajouté que la situation est difficile et que les circonstances actuelles ne permettent en aucun cas la partisanerie indiquant qu’il y’a une grande probabilité que l’État serait dans l’incapacité de payer certaines dépenses au courant de cette année.

Le ministre des finances a également évoqué la situation critique de certaines entreprises publiques a l’instar de Tunisair et la TRANSTU notant que les fonds destinés à restituer le capital de base de ces sociétés restent insuffisants pour les sauver soulignant la nécessité de mettre en place un plan pour les réformer.

Mr.Nizar Yaaich a aussi a appelé les différents partis à prendre conscience de la difficulté de la circonstance indiquant que les solutions existent et les idées ne manquent point pour dépasser cette crise. Il a expliqué qu’il faudrait faciliter les procédures administratives, réduire la pression fiscale et  lutter contre l’évasion fiscale.

Le ministre a conclu que les sociétés qui ont participé au fond 1818 pour soutenir l’effort de l’État dans sa lutte contre la pandémie du Corona virus bénéficieront de la déduction de ces dons de leurs impôts.


Current track

Title

Artist