Le dollar profite de l’aversion au risque

Ecrit par on 11 janvier 2021

Sur la place de Tunis, la monnaie unique est traitée à 3.3150 tandis que le billet vert s’échange à 2.7200 respectivement contre le dinar tunisien. La paire phare se négocie quant à elle sur le Forex à 1.2150 avec un plus haut intraday à 1.2225.

Le dollar, qui était tombé ces derniers temps à son plus bas niveau depuis trois ans face aux principales devises mondiales, a entamé un rebond cette semaine, profitant des anticipations d’un nouveau plan de relance massif par la future administration Biden, qui entrera en fonction le 20 janvier. Le dollar a aussi reçu un coup de fouet de la forte hausse des taux qui s’est produite cette semaine sur le marché de la dette souveraine aux Etats-Unis.

L’indice qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de référence progresse de 0,22% et l’euro évolue sous 1,22 dollar après être revenu à 1,2167.

L’indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises de référence (euro, livre sterling, franc suisse, yen, dollar canadien et couronne suédoise) rebondit ainsi vendredi soir de 0,38% à 90,15 points, et a repris 0,8% en trois séances. L’euro cédait plus de 0,5% à 1,215$ après avoir dépassé le seuil de 1,23$ il y a quelques jours, au plus haut depuis trois ans face au dollar.

Le président élu Joe Biden a annoncé vendredi qu’il poserait dès la semaine prochaine « les bases » d’un prochain paquet d’aide économique et répété que le plan de relance adopté fin décembre, d’un montant de 900 milliards de dollars, n’était qu’un acompte.

Ce nouveau plan est très attendu alors que la pandémie de coronavirus continue d’accélérer aux Etats-Unis, forçant les Etats à prendre de nouvelles mesures de restriction pour en freiner la progression, en attendant que les campagnes de vaccination soient déployées à très grande échelle. Aux Etats-Unis (où le nouveau variant britannique du Covid-19 a désormais été détecté), un record de 4.000 morts en 24h a été franchi jeudi, portant le nombre total de décès à plus de 366.000, pour 21,6 millions de cas confirmés dans le pays.

Cela augmente la probabilité d’un changement d’orientation de la part de la Réserve fédérale américaine (Fed) et d’une fin anticipée des taux d’intérêt très bas, expliquent les experts. Mais le billet vert est loin d’effacer les 8% qu’il a cédés face à l’euro en 2020.

La volonté de la Fed de maintenir une politique monétaire souple alors même que le gouvernement augmente ses efforts budgétaires va continuer de porter les actifs à risque. La vigueur du dollar ne va pas durer, ajoutent les experts.

Les cours du brut sont en net repli après quatre séances consécutives de hausse, l’impact de la réduction annoncée de la production saoudienne cédant le pas aux inquiétudes pour la demande face à la recrudescence de l’épidémie en Chine notamment. Le Brent abandonne 0,8% à 55,54 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,5% à 51,98 dollars.


Current track

Title

Artist