Le Conseil des pharmaciens refusent l’obligation d’une ordonnance pour le vaccin de la grippe saisonnière

Ecrit par on 22 octobre 2020

Le Conseil national des pharmaciens de Tunisie a exprimé son désaccord quant à la procédure approuvée par le ministère de la Santé, qui stipule qu’une prescription médicale doit être fournie afin d’obtenir la vaccination contre la grippe saisonnière.

Le conseil a déclaré dans un communiqué publié aujourd’hui, jeudi 22 octobre 2020, que cette procédure ne représente pas une solution efficace au problème des quantités limitées de vaccins, appelant le ministère de la Santé à consulter davantage les représentants de la profession en vue de trouver d’autres formules pour resserrer la distribution des quantités de vaccins attendues.

Le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi a affirmé lors de la conférence de presse périodique portant sur la situation épidémiologique dans le pays, qu’une prescription devait être présentée pour obtenir le vaccin contre la grippe saisonnière. Dans le même communiqué, le conseil a indiqué que la vaccination contre la grippe saisonnière ne peut pas être classée dans les calendriers des médicaments toxiques et des produits pharmaceutiques pour lesquels il est obligatoire de présenter une ordonnance. En effet, cette vaccination est prodiguée depuis des décennies et aucun danger n’a été enregistré au niveau de ceux qui l’ont faite. S’y ajoute le fait que ce vaccin est exempt de complications secondaires à l’exception de quelques effets mineurs.

Le Conseil a déclaré que cette procédure contribuera à augmenter le coût de la vaccination, ce qui priverait une part importante des citoyens aux revenus limités de l’obtenir. Cela compliquera également le processus de vaccination du citoyen qui, malgré l’obtention d’une ordonnance, se trouvera dans l’impossibilité de se faire vacciner en raison de la quantité limitée.

N.B avec communiqué

marqué comme

Current track

Title

Artist