La HAICA déclare la guerre aux chaînes sans licence

Ecrit par on 28 août 2019

La Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA)  a déclaré la guerre aux chaînes qui ne détiennent pas de licence d’exploitation à travers la mise en place d’une série de mesures prévues dans son communique publié , le mardi 27 août 2019 , sur le respect  de la loi relative aux médias illégaux qui exercent sans l’obtention d’une licence.

L’instance insiste sur la nécessité de trancher la question sans concession et appelle les institutions de l’Etat à assumer leur rôle et à appliquer la loi sans tenir compte des intérêts partisans et des calculs politiciens.

La HAICA a justifié ces mesures  suite aux agissements frauduleux de Nabil Karoui qui a exercé un abus de pouvoir en utilisant ses plateaux télévisés pour manipuler l’opinion publique et faire de la propagande au profit de son propriétaire

L’Instance met en garde contre les tentatives de certains propriétaires de médias audiovisuels d’impliquer les journalistes dans les conflits et agendas politiques, ce qui risque, déplore la HAICA de porter atteinte à la crédibilité des professionnels et à les empêcher d’accomplir leur mission et leur contribution à l’impulsion du processus démocratique.

L’instance a insisté sur le respect de l’éthique journalistique et la couverture objective des élections.

La HAICA a souligné la nécessite de mettre en place un conseil de la presse en insistant  sur le rôle de la société civile dans le contrôle des élections tout en œuvrant à assainir le climat électoral en barrant la route devant les tentatives de certains réseaux capables selon l’instance de perturber les élections.

 


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist