Journée spéciale 19-05-2020  » Covid-19 : Quel plan de relance? « 

Ecrit par on 18 mai 2020

Le dé-confinement ciblé et graduel en trois étapes, lancé par le gouvernement le 4 mai, est en marche avec des résultats plutôt encourageant jusqu’à présent. L’objectif du gouvernement tunisien, annoncé par Mme Lobna Jeribi fin avril est de remettre le pays en état de marche « normal » à partir du 14 juin. La crise sanitaire liée au coronavirus en Tunisie semble maîtrisée ou en passe de l’être, les résultats de la Tunisie dans ce domaine ont été largement salués au delà des frontières. Reste à savoir si le pays va réussir à relever le défi économique et social pour les mois à venir.

Impacts

La crise du Covid 19 a causé des dégâts bien réels sur une économie tunisienne déjà fragile. Beaucoup de secteurs sont touchés, à des degrés divers, certains s’en relèveront probablement avec beaucoup de séquelles, d’autres ne s’en relèveront pas si les mécanismes de relance ne sont pas efficaces. Rares sont ceux qui ont tiré profit de cette crise, mais ils existent, et les opportunités doivent également être analysées et exploitées.

Fixer les priorités

La priorité de tous sera désormais d’établir et d’exécuter un plan de relance efficace pour éviter la catastrophe économique et sociale. Mais comment relancer avec une crise mondiale où tous les leviers habituels sont en panne ? Et d’abord quel plan de relance faudra t il inventer pour sauver des pans entiers de l’économie : La Culture, le Tourisme, l’Événementiel, l’Immobilier … et tous leurs lots de sous traitants ? Et avec quels moyens ?

Cela suppose que l’ensemble des acteurs arrivent à mettre de côté les querelles habituelles, à convenir des priorités, à identifier l’ampleur des dégâts et le juste niveau de financement à mobiliser, et enfin à trouver les sources de financement nécessaires à la fois pour l’Etat et pour les entreprises. L’Etat, dont les finances sont malmenées, doit trouver les moyens pour financer ce plan de relance de l’économie, et choisir entre financer massivement une reprise forte, quitte à sortir de l’orthodoxie habituelle de rigueur budgétaire et de maîtrise de l’endettement prônées par les économistes de nos bailleurs de fonds, ou accompagner au mieux sans trop pousser à la dépense, en assumant des risques de casse et une reprise molle qui se fera sur plusieurs années. La question de la fiscalité reviendra surement sur la table, et il nous tarde de savoir si on continuera à faire payer plus à ceux qui payent déjà, ou à aller chercher ceux qui ne payent pas et à les intégrer dans le système. Pour cette dernière hypothèse, dont on n’arrête pas de débattre depuis des années, personne n’a encore trouvé la recette magique. Cela posera naturellement des questions concrètes dont la hausse des impôts, mais lesquels, et surtout par l’augmentation des taux ou l’élargissement de l’assiette.

Innover

Il faudra ensuite définir les actions qui permettront d’accélérer la reprise, de redonner de la compétitivité et du dynamisme à notre économie, bref proposer des solutions efficaces et peut être innovantes. Nous avons bien observé pendant ces deux derniers mois le formidable coup d’accélérateur qu’à donné le digital à la modernisation de nos institutions, est ce par la que viendra le salut ?

L’état change de rôle

Le rôle de l’état également a été remodelé, puisque l’état se met enfin « au service » du citoyen et de l’entreprise après avoir été plutôt « contrôleur et taxeur ». Sa transformation digitale promet aussi de changer fondamentalement la relation de l’état avec ses administrés, mais attendons la suite pour en voir les résultats et la pérennité.

Opportunité

Sur un autre plan, la crise du Covid ayant frappé en Chine en premier, a touché toute l’économie mondiale en paralysant le système productif des entreprises sur les 5 continents. Beaucoup d’industries dans le monde dépendent de la production de composants stratégiques sourcés en chine. Les masques ont même manqué dans de grands pays comme la France ou les Etats Unis car fabriqués principalement en chine. Tous les grands pays sont par conséquent en train de repenser leur supply-chain pour une meilleure gestion des risques. La Tunisie jouera-t-elle un rôle important dans ce processus de reconfiguration de la chaîne logistique mondiale et parviendra-t-elle à utiliser cette opportunité comme « super levier » de relance à moyen terme? Et en fin saura-t-elle se positionner dans les semaines et mois à venir? Il faudra donc questionner nos responsables sur l’efficacité de notre diplomatie économique et des moyens qu’ils vont mobiliser pour lui permettre d’agir et d’obtenir des résultats.

La journée de mardi 19 mai

Le sujet du plan de relance comme on vient de le voir est vaste et complexe. Express FM y consacrera sa 9ème journée spéciale de mardi 18 mai 2020, toujours dans un souci d’éclairer, d’orienter et de poser les bonnes questions pour permettre d’aider nos décideurs de prendre conscience des enjeux et de faire les bons choix, et à nos auditeurs de comprendre et de s’adapter. Avec nos invités, notre mission sera de vous accompagner et de créer ensemble de la valeur pour un avenir meilleur.

Soyez au rendez vous mardi 19 mai toute la journée de 7h30 à 17h, sur Express FM, pour essayer tous ensemble de « Sauver nos entreprises et préserver nos emplois »

Les Mardis « Sauver nos entreprises pour préserver nos emplois »

est une série de journées spéciales lancée par Express FM le 24 mars 2020. Notre objectif est d’accompagner nos entreprises et nos décideurs avec des focus thématiques chaque semaine pour essayer d’avancer ensemble en cette période de crise majeure.

Notre Antenne est mobilisée chaque mardi toute la journée de 7h30 à 17h00 pour essayer de répondre à toutes les questions posées avec des intervenants des organismes publics et des institutions de l’Etat pour expliquer et répondre, des entreprises pour témoigner et challenger, et d’autres experts pour proposer et conseiller.

La participation de nos partenaires est vivement souhaitée, leurs interventions, commentaires, analyses sont les bienvenues, notre antenne sera ouverte à leurs témoignages, conseils, astuces, bonnes pratiques, appels à l’aide, propositions de soutien, offres de services gratuits.

Avec ce Dispositif éditorial exceptionnel, Express FM met en place une offre de soutien aux entreprises des secteurs sinistrés, valable jusqu’à la fin de la crise, avec une offre de spots gratuits pour faire passer leurs annonces liées à la crise.

Les demandes d’intervention, propositions, questions et suggestions sont à envoyer par mail sur [email protected] ou via notre page facebook (https://www.facebook.com/RadioExpressFm/).


Current track

Title

Artist