Jaouhar Ben M’barek : Elyes Fakhfakh n’a pas une équipe dans le sens classique !

Ecrit par on 28 janvier 2020

 

 

Le coordinateur général du réseau Destourna, Jaouhar Ben M’barek a été présent, ce mardi 28 janvier 2020, avec Wassim Ben Larbi à l’émission Expresso sur nos ondes pour s’exprimer sur son rôle dans la période actuelle, ainsi que sur le processus de la formation du gouvernement Fakhfakh.

 

Jaouhar Ben M’barek a assuré qu’il travaille actuellement avec le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh sur la base de l’initiative qu’il a lancée avec Habib Bouajila dans le cadre du gouvernement Jamli. « J’étais le premier à avoir rencontré Elyes Fakhfakh, afin de lui faire part du déroulement du processus entamé par son prédécesseur. Aujourd’hui, nous menons un travail collectif pour faire réussir l’initiative qui s’inscrit dans le cadre des orientations politiques exprimées par les Tunisiens lors des dernières élections. Elyes Fakhfakh a construit sa vision politique sur ses bases ».

 

Il a ajouté qu’actuellement il n’y a pas une équipe autour d’Elyes Fakhfakh, au sens classique du terme, mais un groupe « d’amis » et de collaborateurs qui œuvrent à remédier aux défaillances enregistrées par l’ancien chef de gouvernement désigné, Habib Jamli.

 

D’autre part, Jaouhar Ben M’barek a indiqué qu’un document a été adressé aux partis politiques. « C’est une sorte de pacte ou de contrat relatif au programme du prochain gouvernement d’un point de vue politique, outre les mesures à court et à moyen terme ».

 

Revenant sur certaines orientations d’Elyes Fakhfakh, il a assuré que le chef du gouvernement a opté pour le changement de la stratégie d’endettement soulignant que les prêts ne seront plus dédiés à la consommation, mais plutôt à l’investissement afin de créer la richesse et rompre avec les anciennes politiques ayant déjà démontrer leurs limites jusqu’à présent. M. Ben M’barek a ajouté qu’il est nécessaire d’axer les efforts sur le secteur de l’énergie et la relance de la production du phosphate.

 

Le coordinateur du réseau Destourna a indiqué qu’il n’est pas adéquat de parler d’un gouvernement du président, soulignant qu’Elyes Fakhfakh a choisi de collaborer avec certains partis politiques qui expriment les choix des électeurs, afin de former un gouvernement allant dans ce sens tout en ayant des orientations sociales.

 

Quant à l’exclusion de Qalb Tounes et du PDL des concertations, M. M’barek a indiqué qu’Elyes Fakhfakh a choisi un périmètre pour son gouvernement, « Nous ne pouvons pas impliquer tous les partis politiques. Le gouvernement ne peut pas être composé de ses opposants. Ce sera un gouvernement restreint, et nous œuvrons à ce qu’il soit formé dans les plus brefs délais ».


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist