Imed Hazgui : le Tunisien est plus conscient de son droit d’accès à l’information !

Ecrit par on 19 février 2020

 

 

Imed Hazgui, président de l’Instance nationale d’accès à l’information (INAI) a été l’invité de Wassim Ben Larbi, ce mercredi 19 février 2020, à l’émission Expresso sur nos ondes pour revenir sur les principaux points contenus dans le premier rapport de l’instance.

 

Imed Hazgui a indiqué qu’il a remis le premier rapport de l’Instance nationale d’accès à l’information au trois président, dans la journée d’hier. « Dans notre rapport, nous avons évoqué nos différents champs d’action. Outre nos actions juridiques, qui ont beaucoup évolué. Cela témoigne de la conscience du citoyen de son droit d’accès à l’information. Ces indices sont positifs. Désormais, il est nécessaire de redoubler les efforts de sensibilisation afin d’ancrer cette culture dans la mentalité des Tunisiens ».

 

Le président de l’instance a tenu à préciser que le droit d’accès à l’information concerne toutes les questions touchant à l’intérêt public, à l’exception des informations concernant la sécurité nationale ou les données à caractères personnelles. « Cela dit, le principe demeure l’accessibilité de l’information. Les exceptions sont fixées par les lois en vigueur. L’instance est la partie habilitée à statuer sur les demandes d’accès à l’information ».

D’autre part, il a épinglé le retard de digitalisation de plusieurs établissements publics ne possédant même pas un site web et dont certains se contentent d’une simple page Facebook. «On ne peut construire une véritable démocratie sans accès à l’information et une transparence au niveau des données ».


Current track

Title

Artist