Houcine Dimassi : Il faut indéniablement compresser le volume des salaires pour réduire le déficit budgétaire

Ecrit par on 9 novembre 2020

La Commission des finances relevant de l’ARP a tenu, ce lundi 9 novembre 2020, un colloque sur les difficultés financières soulevées par le projet de budget de l’Etat pour 2021. L’économiste Houcine Dimassi a déclaré, dans ce cadre, que les gouvernements successifs ont commis plusieurs erreurs majeures dans le domaine des finances publiques au cours des dernières années, ajoutant que des réformes structurelles fondamentales devaient être entreprises.

Il a déclaré en outre, que l’état des lieux actuel des finances publiques n’est pas du à la crise sanitaire du Covid-19, car celle-ci n’a fait qu’aggraver davantage la situation. Houcine Dimassi a appuyé que le grand déséquilibre du budget de l’État résultait d’importantes erreurs accumulées au cours des dix dernières années. Il a ajouté qu’en raison de la rareté des ressources, le gouvernement rencontrera de grandes difficultés à mobiliser des ressources propres ainsi que des ressources externes, à savoir des prêts.

L’ancien ministre des Finances a souligné que la principale issue à cette situation est celle de l’optimisation des dépenses ainsi que leur réduction, même progressive, ajoutant que ce seront des réformes douloureuses, mais qui sont nécessaires à mettre en œuvre. Il a souligné également que l’une des dépenses les plus importantes à réduire est le volume des salaires, qui s’élève à 20 milliards de dinars, atteignant 17% du produit national, alors que les normes mondiales ne dépassent pas 10%.

N.B


Current track

Title

Artist