Hichem Mechichi: Le niveau des échanges entre la Tunisie et les pays africains est encore bien inférieur aux opportunités offertes

Ecrit par on 18 novembre 2020

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a déclaré à l’occasion de sa supervision des activités des «Rencontres d’affaires virtuelles tuniso-africaines», tenues mercredi 18 novembre 2020 au Centre de promotion des exportations, qu’il s’agit du premier événement économique tuniso-africain à être organisé de manière virtuelle en présence de personnalités de premier niveau représentant diverses institutions régionales et continentales africaines.

Hichem Mechichi a ajouté que la diversification des partenaires économiques représente une démarche stratégique stable de la politique économique de la Tunisie. Cette tendance s’est encore confirmée à la lumière des objectifs de la nouvelle étape du développement économique et social de la Tunisie, qui se caractérise par une plus grande ouverture de l’économie nationale à son espace africain notamment.

La Tunisie accorde une place de choix à ses partenaires africains dans le cadre de la recherche d’un partenariat gagnant-gagnant basé sur l’échange d’expériences, le renforcement de la coopération dans tous les secteurs économiques ainsi que le développement des investissements. Hichem Mechichi a également indiqué que cette approche, qui repose sur les liens géographiques, culturels et historiques qui unissant la Tunisie avec d’autres pays africains frères, vise à prendre des formes avancées de coopération en phase avec le contexte économique mondial afin de parachever le processus d’intégration africaine et d’entrer dans une étape décisive d’agglomération, d’intégration et de solidarité.

Dans ce contexte, le chef du gouvernement a précisé que de nombreuses mesures ont été prises pour créer les conditions favorables au développement de la coopération, du partenariat économique et de l’intégration africaine, parmi lesquelles notamment l’adhésion de la Tunisie au Marché commun d’Afrique orientale et australe COMESA au début de l’année en cours afin de permettre une liberté totale pour l’échange de biens et de services entre les États membres. Par ailleurs, Hichem Mechichi a déclaré que malgré le développement remarquable des échanges de marchandises entre la Tunisie et le reste des pays africains ces dernières années, le niveau des échanges est encore bien inférieur aux opportunités offertes des deux côtés. Cela nécessite de déployer tous les efforts possibles pour porter le volume de ces échanges à un niveau digne des relations distinguées qui lient les pays africains.

N.B


Current track

Title

Artist