Extension de l’aéroport de Tunis-Carthage : L’OAT s’oppose à la formule “clés en main “

Ecrit par on 23 septembre 2020

L’Ordre des architectes de Tunisie (OAT) se dit opposé à la formule ” Clés en main ” retenue par le ministère du Transport et de la Logistique dans le cadre du projet d’extension de l’aéroport international de Tunis-Carthage.

L’OAT a dénoncé, dans un communiqué publié mardi, l’attachement du ministère du Transport et de la logistique à la formule “Clés en main” malgré la rencontre qui a eu lieu entre le ministre de tutelle et le président de l’Ordre et durant laquelle ce dernier a fait part de l’opposition de l’OAT à cette démarche qui “enfreint les textes régissant la profession d’architectes, marginalise le rôle de l’architecte, menace l’intérêt de la profession et de l’Etat et soumet l’architecte à l’autorité du capital”.

La réaction de l’ordre intervient suite à l’appel d’offres N° 01/2020 lancé par l’Office de l’aviation civile et des aéroports (OACA) à travers le système d’achat public en ligne “TUNEPS” pour la présélection des candidats pour la réalisation clé en main de l’extension du terminal 1 de l’aéroport international de Tunis-Carthage.

Le conseil de l’Ordre a ainsi décidé d’interdire à tous les architectes tunisiens de participer à ce marché jusqu’à ce que le ministère renonce à la formule “Clés en Main”.

“Tout architecte qui désobéit à cette interdiction fera l’objet de sanctions disciplinaires”, a précisé l’ordre.

L’ordre signalera également ce “dépassement dangereux” à toutes les autorités et autorisera son président à convoquer une Assemblée générale extraordinaire qui sera consacrée à cette question.

EFM/TAP


Current track

Title

Artist