Premier crime électronique mené par le bitcoin déjoué en Tunisie

Ecrit par on 8 avril 2019

Lors de son intervention téléphonique à l’émission EcoMag d’Express FM de ce lundi, 08 avril 2019, le porte-parole de la direction générale de la Garde nationale, le colonel Houssem Eddine Jebabli, a indiqué que l’opération déjouée récemment concernant des timbres postes contenant des stupéfiants, était menée en utilisant la cryptomonnaie.

Selon Jebabli, des informations ont été recueillies, par la brigade de recherches et d’investigations relevant de la Garde nationale de Ben Arous, selon lesquelles, une personne résidant dans la délégation de Soliman (gouvernorat de Nabeul) recevrait un colis postal soupçonné de contenir des stupéfiants. Egalement selon lui,  la brigade centrale de lutte contre les stupéfiants de la Garde nationale d’EL Ouardia en coordination avec le ministère public de Grombalia a réussi à arrêter cette personne suspecte, lors de sa réception du colis, .

105 timbres postaux soupçonnés de contenir le LSD (diéthyllysergamide) ont été trouvés à l’intérieur du colis postal saisi, a indiqué Jebabli. Le seul timbre postal à une valeur de 200 dinars tunisiens et le colis venait du Canada, a-t-il ajouté.

Dans ce crime, les unités sécuritaires ont découvert que le bitcoin a été utilisé trois fois ; deux fois pour l’achat de la drogue et une troisième fois pour l’achat de trois tubes de marijuana, a fait savoir Jebabli.

Le matériel électronique saisi au domicile de la personne arrêtée a été transmis à l’Agence nationale de la sécurité informatique pour mener les examens nécessaires, d’après Jebabli.


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



continuer la lecture

Current track

Title

Artist