Coronavirus : Au moins 957 948 morts dans le monde depuis fin décembre.

Ecrit par on 21 septembre 2020

La pandémie due au coronavirus a fait au moins 957 948 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) dimanche 20 septembre à 13 heures.

La situation paraît notamment préoccupante en Belgique, où le nombre de cas positifs a franchi les 100 000 dimanche, en France, où plus de 10 000 nouveaux cas ont été recensés en vingt-quatre heures, ou au Liban, où le nombre de contaminations a bondi depuis l’explosion le 4 août au port de Beyrouth.

.Les Madrilènes priés de rester chez eux  

En Europe, l’Espagne a dévoilé vendredi de strictes limitations à la liberté de mouvement de quelque 850 000 personnes de la région de Madrid. A partir de lundi, elles ne pourront sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme aller travailler, aller chez le médecin ou amener leurs enfants à l’école.

Il ne s’agit pas pour autant d’un retour aux sévères mesures imposées au printemps, ont affirmé les autorités. Le premier ministre Pedro Sanchez a assuré samedi soir « ne pas envisager un confinement du pays ».

.Le Québec annonce des restrictions sur les rassemblements  
Dans la même lignée, le gouvernement du Québec, confronté à une résurgence du nombre de cas de contamination au Covid-19, a annoncé dimanche des restrictions liées aux rassemblements, notamment à Montréal, afin de prévenir une deuxième vague de coronavirus.

Le nombre de personnes autorisées lors de rassemblements dans les « salles louées, les lieux de culte, les événements festifs, les mariages » passe de 250 à 50 personnes à partir de lundi, a expliqué le ministre de la santé et des services sociaux, Christian Dubé, lors d’une conférence de presse. Dans trois régions de la province, dont les villes de Montréal et de Québec, qui passent au palier « alerte » (orange), ces rassemblements sont désormais limités à 25 personnes, a-t-il précisé.

.Assouplissement des mesures en Inde et Nouvelle-Zélande  

A l’inverse, en Inde, où le Taj Mahal, monument emblématique de l’Inde, rouvre lundi après six mois de fermeture liée au coronavirus, le gouvernement desserre graduellement l’étau pour donner de l’air à l’économie, bien que le pays enregistre actuellement près de 100 000 nouveaux cas supplémentaires chaque jour.

La première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a annoncé lundi que le confinement de la ville d’Auckland serait graduellement levé. Les rassemblements seront limités à cent personnes, a-t-elle ajouté.

De son côté, le président ghanéen s’est félicité des avancées enregistrées par son pays dans la lutte contre la pandémie et a annoncé la reprise de la saison de football, lors d’une allocution télévisée dimanche soir. Depuis la réouverture de l’aéroport international de Kotoka, 10 061 passagers ont été testés lors de leur entrée sur le territoire ghanéen, 26 d’entre eux étaient positifs au Covid-19, a rapporté le président.

EFM/AFP/ Reuters

Current track

Title

Artist