Convertir des recherches scientifiques en des entreprises dans le cadre du programme Technoriat

Ecrit par on 17 février 2021

Invité sur le plateau de l’émission Expresso du mercredi 17 février 2021, Noomen Fehri, PDG de la société de conseil Our Digital Future (ODF) a indiqué que de nombreuses recherches scientifiques ne voient pas le jour pour devenir des entreprises. Le projet Technoriat qui vise à créer des entreprises par des chercheurs tunisiens à partir des résultats de la recherche a eu beaucoup d’engouement.  « Nous avons reçus beaucoup de demandes de structures de recherches pour prolonger les délais. C’est pourquoi la candidature au programme Technoriat, qui vise à améliorer le pourcentage de projets lancés par les chercheurs tunisiens, a été prolongée jusqu’au 25 février courant » a précisé Noomane Fehri.

« Nous avons ouvert la porte candidatures il y a 6 semaines et fait une dizaine d’ateliers sur toute la Tunisie, et à ce jour, nous avons atteint 116 projets » a ajouté l’invité d’Expresso avant d’indiquer que de nombreuses recherches scientifiques peuvent devenir des entreprises, soulignant à cet effet, que le projet s’étend sur une période de deux ans et que ceux qui passent la première étape d’éligibilités seront invités à faire des tests d’aptitude entrepreneuriale que 116 participants individuels seront invités à des tests à distance.

Dans le même registre, Noomane Fehri a déclaré: « Ceux qui se sont inscrits à l’avance ont la possibilité d’améliorer leur candidature. Les candidatures reçues couvrent de nombreux secteurs: alimentaire, énergies renouvelables, technologie, biotechnologie, etc. Nous avons accueilli 52% des femmes et 48% d’hommes inscrits dans ce projet de toutes les régions de la Tunisie. »

Et d’ajouter que 24 recherches seront choisies pour un bootcamp d’une semaine, puis 12une période d’incubation de 8 mois et puis 6 seront sélectionnés pour une période d’accélération et d’internationalisation pour une année. Noomane Fehri a souligné qu’une réflexion a été entamée avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique afin de trouver d’autres programmes et fonds et pouvoir poursuivre l’idée avec le reste des projets.

Par ailleurs, Noomane Fehri a expliqué que ce projet ne s’adresse pas uniquement aux jeunes, mais plutôt à toute personne dans le domaine de la recherche scientifique qui souhaite convertir un résultat de recherche, appelant les entreprises privées à communiquer avec l’équipe du projet pour investir et soutenir les projets sortants.

L’invité d’Expresso a souligné concernant les dates les plus importantes, que le vendredi 28 février, la notification des admissions sera terminée, puis les cinquante premiers seront choisis le 6 mars, avant que le programme ne commence réellement le 3 avril, soulignant que les critères de sélection sont disponibles sur le site, sachant que le processus se déroulera dans un cadre de transparence totale.

Il est a noté que ce projet est porté par la société ODF avec l’association des technopoles tunisiennes en partenariat avec la représentation du CEA en Tunisie et le Ministère de la recherche. Ce projet est financé au deux tiers par la communauté européenne à travers innovi , géré par expertise France.  


Current track

Title

Artist