Sanofi et STCCCV célèbrent la Journée Mondiale de lutte contre l’Hypertension Artérielle

Ecrit par on 17 mai 2019

A l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de lutte contre l’Hypertension Artérielle, la Société Tunisienne de Cardiologie et de Chirurgie Cardiovasculaire (STCCCV) et Sanofi Tunisie renouvellent leur engagement pour la prévention, le dépistage et la prise en charge de l’hypertension artérielle et lancent une campagne de communication commune qui sera déployée durant tout le mois de mai 2019.

 

L’hypertension artérielle (HTA) est le premier facteur de risque de morbidité et de mortalité cardiovasculaire dans le monde et en Tunisie. L’HTA est une pathologie cardiovasculaire définie par une pression artérielle élevée. La prise en charge de cette maladie est multimodale avec : la sensibilisation de l’opinion publique via les médias ; l’exercice physique, une alimentation saine et équilibrée et une prise médicamenteuse. « En Tunisie il y a un million et demi d’hypertendus, soit une personne sur deux au-delà de 30 ans » a déclaré le Pr. Leila Abid, Professeur en Cardiologie au CHU Hédi Chaker Sfax et à la Faculté de médecine de Sfax, Présidente de la STCCCV. « 60% de ces patients ne sont pas conscients qu’ils sont hypertendus. Il s’agit d’une maladie silencieuse et le patient peut rester plusieurs années sans aucun signe. L’hypertension artérielle est souvent diagnostiquée lors d’une complication cardiaque ou vasculaire » a rajouté le Professeur Abid.

 

L’objectif de cette campagne est de sensibiliser le grand public au dépistage, causes, symptômes, traitements et complications liées à l’hypertension artérielle en plus de l’importance de la prévention pour un meilleur contrôle de cette maladie chronique.

 

En collaboration avec Sanofi Tunisie, la STCCCV déploie cette année, la 5ème édition de la campagne IDGHAT tout au long du mois de Mai 2019 à travers :

    • Le dépistage et l’éducation au sein de quelques entreprises par la mise à disposition de deux ateliers animés par des professionnels de la santé. Le premier pour la mesure de la pression artérielle, recueil de l’historique alimentaire, HTA, poids,… Le deuxième se chargera de l’éducation thérapeutique.
    • La diffusion des nouvelles recommandations « Hypertension artérielle et Ramadan » de la STCCCV pour la prise en charge de l’HTA au mois de Ramadan à travers la presse écrite et électronique dont voici les principales :

 

  • Une prise en charge médicale individualisée pour chaque patient est recommandée.
  • Les patients hypertendus doivent consulter avant le mois de ramadan afin d’être examinés et d’ajuster les prises médicamenteuses.
  • Une éducation thérapeutique doit être mise en place pour assurer l’observance thérapeutique et le respect des règles hygiéno-diététiques.

 

 

Ces recommandations rédigées par le groupe de travail hypertension artérielle de la STCCCV représentent les précautions qui doivent être prises afin de ne pas aggraver la situation tensionnelle du malade.

 

  • La diffusion de spots Radio éducatifs à travers les chaines Radio ainsi que des vidéos sur la page Facebook de la STCCCV .

 

L’objectif étant de maximiser la sensibilisation à travers un dispositif complet de communication qui suscite l’adhésion, la mobilisation de tous les acteurs à une meilleure sensibilisation, dépistage et prise en charge du patient hypertendu.

« Partenaire du parcours de santé, nous sommes convaincus que l’hygiène de vie est essentielle dans la prévention contre cette maladie.» a déclaré le Docteur Yosr Fenniche Directrice de l’activité cardiovasculaire et diabète chez Sanofi Tunisie. « Nous confirmons notre soutien à la STCCCV et à toutes les autres parties pour améliorer la prévention, le dépistage, l’éducation et la prise en charge de l’HTA en Tunisie » a rajouté Dr. Fenniche.

 

Le partenariat entre Sanofi Tunisie et la STCCV met l’accent cette année sur l’étroite liaison entre l’hypertension artérielle et l’alimentation puisque l’hygiène alimentaire constitue aussi bien un facteur de risque que de prévention. En effet, une alimentation déséquilibrée, contenant beaucoup d’aliments industriels et une consommation accrue en sel sont autant de facteurs de risque pour les maladies cardio-vasculaires comme l’hypertension artérielle. En plein mois du mois de Ramadhan, il est fortement conseillé aux patients hypertendus de consulter leur médecin traitant.

 

(Visited 43 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist