Promouvoir la Dynamique de Mise en Place d’Institutions Locales Inclusives – Objectif 16 du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030

Ecrit par on 30 mars 2019

“La réalisation de l’Objectif 16 demeure un effort collectif qui requiert l’engagement du secteur public en tant qu’acteur essentiel du Processus de Développement et garant de la protection des Droits des Citoyens et l’implication du Secteur Privé dans le respect des Standards Internationaux. Les partenaires techniques et financiers assurent le soutien nécessaire pour appuyer les efforts Nationaux, sans oublier l’importance du rôle de la Société Civile en tant que force de proposition et acteur essentiel surtout au niveau de la Redevabilité” a déclaré Mr. Slim Ben Jrad,
Directeur Général des Services de la Gouvernance auprès de la Présidence du Gouvernement, lors de
la Consultation Technique sur l’ODD 16+ sur les Institutions Inclusives au Niveau Local.

Madame Souad Abderrahim, Maire de Tunis, Présidente de la Fédération Nationale des Villes
Tunisiennes et Membre du Bureau Exécutif de CGLU, représentée par l’adjoint à la Maire M.
Abderrazak Bouziri, a rappelé l’engagement des gouvernements locaux et régionaux du monde entier
en faveur des ODD et a souligné que, pour continuer à avancer, « Nous devons travailler ensemble à
rendre effective la Décentralisation et faire d’elle un levier pour assoir la démocratie et améliorer la
qualité de vie ».

L’ODD 16+ fait référence au caractère interconnecté du Programme de Développement Durable à
l’horizon de 2030 ainsi qu’aux facteurs catalytiques de l’ODD 16. “ C’est au niveau local que l’on perçoit
le mieux la notion d’ODD16 en tant accélérateur des autres ODD : Des Gouvernements et
Administrations locaux plus Efficaces, Justes et Inclusives seront en mesure de fournir des
services d’une meilleure qualité et mieux adaptés à la population et aux communautés qu’ils servent.
La mise en cohérence entre les différents niveaux d’intervention local, régional, national et global est
une condition nécessaire pour réussir ce chantier complexe“, a expliqué le Représentant Résident du
PNUD, El Kebir Mdarhri Alaoui.

“C’est au niveau local que l’on perçoit le mieux la notion d’ODD16 en tant accélérateur des autres
ODD: Des Gouvernements et Administrations Locaux plus Efficaces, Justes et Inclusives seront en
mesure de fournir des services d’une meilleure qualité et mieux adaptés à la population et aux
communautés qu’ils servent. La mise en cohérence entre les différents niveaux d’intervention Local,
Régional, National et Global est une condition nécessaire pour réussir ce chantier complexe”,
a expliqué le Représentant Résident du PNUD, El Kebir Mdarhri Alaoui.

Dans le cadre d’une série de consultations techniques régionales organisées dans différents pays, le
Gouvernement Tunisien, le PNUD, l’Alliance Mondiale pour des Sociétés Pacifiques, Justes et Inclusives
et Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) ont réunis des représentants d’autorités locales,
régionales et nationales, des associations de collectivités locales, des organismes de la société civile et
leaders d’opinions de pays de la Région Arabe, d’Afrique, Europe et Amérique Latine, pour partager
les bonnes pratiques et leçons tirées sur la localisation, mise en œuvre, suivi et comptes rendus sur
l’ODD 16, particulièrement sur la promotion d’Institutions Inclusives et Réactives à un niveau
Infranational.

De plus, des tendances clés et recommandations ont été identifiées afin d’aider à définir les Priorités
Nationales et Régionales dans la création d’Institutions plus Justes et Inclusives, des Sociétés plus
Pacifiques au Niveau Local et ainsi, alimenter le rapport global sur l’ODD 16+.

Le rapport servira de support pour la réunion du groupe expert des Nations Unies sur l’ODD 16 en
2019 et la revue thématique de l’ODD 16 pendant le Forum Politique de Haut Niveau sur le
Développement Durable (FPHN) en 2019, qui est la principale plateforme de suivi et examen du
Programme de Développement Durable à l’horizon de 2030 et qui se tient, chaque année, au siège des
Nations Unies à New York.

Les représentants des Gouvernements Nationaux et Locaux, la Société Civile et les Nations Unies ont
pris part à la consultations technique, partageant et générant de nouvelles idées pour la politique et
les partenariats multipartites autour de l’ODD 16 à un niveau local. Une importante partie du débat
tourne autour de l’importance critique de s’appuyer sur l’ODD 16 + pour créer un discours commun
fondé sur les droits afin de promouvoir une gouvernance locale efficace, une participation significative
et une cohésion sociale et territoriale.

L’approbation est également unanime sur la nécessité d’améliorer la façon dont les gouvernements
nationaux et locaux travaillent avec la société civile au niveau local, en particulier avec les femmes et
les jeunes. Cela signifie que les gouvernements nationaux doivent s’appuyer sur un cadre juridique
clair pour les processus de décentralisation et de planification et que les municipalités sont mieux
équipées en ressources financières et humaines pour améliorer le sentiment de satisfaction et de
confiance dans l’administration publique.

L’inclusion des voix et perspectives locales dans le processus de rapport sur le Progrès du
Gouvernement au niveau international a également été désigné comme un levier puissant de
changements concrets.

La Tunisie a, en effet, déjà adopté la loi organique n°2016- 22 du 24 mars 2016 relative au droit d’accès
à l’information, loi classée parmi les meilleures lois au monde car elle constitue une réelle avancée
pour la consécration du droit à l’information et renforce le cadre institutionnel par la création d’une
instance nationale d’accès à l’information tout en limitant les exceptions. La série de Consultations
Techniques Régionales sur l’ODD 16+ a pour objectif d’attirer l’attention et les investissements sur
l’ODD 16, avant et après le FPHN 2019.

Autres Citations :

“Depuis 2016, la Tunisie s’est engagée à inclure le Développement Durable dans les théories et Plans
de Développement Nationaux” – Mr. Slim Ben Jrad, Directeur Général des Services de la Gouvernance auprès de
la Présidence du Gouvernement Tunisien.

“La participation active de manière “significative“, incluant tous les citoyens, indépendamment de leur
appartenance, de leur genre, de leur âge ainsi que la mise en place d’un processus décisionnel et d’une
action de paix au niveau local est essentielle pour réaliser le Programme 2030 » – Tomoko Vazeer, Analyste
en gouvernance locale, PNUD.

“L’ODD 16 est une opportunité pour être optimiste, soyons optimistes et coopérons pour garantir une
vie en paix pour tous. Il faut commencer à dialoguer et trouver des espaces communs. Nous, les
autorités locales, sommes l’échelon le plus proche des citoyens, et les citoyens sont au cœur du Nouvel
Agenda Urbain et l’Agenda 2030. Travaillons main dans la main pour les ODD, pour notre futur, à partir
de la transparence absolue et la démocratie participative locale. Et n’oubliez pas : « Nous travaillons
pour vous “. – Mohamed Saadieh, Maire de Deirnbouh, Président de la communauté des communes de Dannieh, CoPrésident de CGLU MEWA

“Notre défi pour les 2 années qui couvrent le 3eme plan national d’action OGP (2018-2020) est
d’œuvrer pour que nos administrations communales soient efficaces, transparentes, responsables et
ouvertes à tous ” – Aicha Karafi Hosni , Présidente de l’Association Tunisienne de Gouvernance Locale

(Visited 31 times, 1 visits today)
marqué comme

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist