Change: L’euro au plus haut en un mois face au dollar.

Ecrit par on 23 février 2021

Sur la place de Tunis, la monnaie unique est traitée à 3.3150 tandis que le billet vert s’échange à 2.7350 respectivement contre le dinar tunisien. La paire phare se négocie quant à elle sur le Forex à 1.2150 avec un plus haut intraday à 1.2179.

L’euro se stabilisait à un niveau élevé mardi face au dollar, après avoir atteint un plus haut en un mois, les cambistes attendant une audition de deux jours du président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell.

Sur le Forex la monnaie unique a atteint un sommet en un mois dans la matinée à 1,2180 dollar puis est redescendue autour des 1.2150.

Le dollar index, qui compare le billet vert à d’autres grandes monnaies, a renoué avec son niveau du début de l’année, effaçant le rebond enregistré depuis début janvier.

Les cambistes se focaliseront sur l’audition de M. Powell, mardi face à une commission du Sénat américain et mercredi face à des élus de la Chambre des représentants.

Alors que les taux augmentent sur le marché obligataire, certains observateurs se demandent si la Fed, qui a pour l’instant promis de conserver une politique monétaire très accommodante, pourrait durcir son message. Mais la faiblesse du dollar montre que les cambistes pensent pour l’instant que le programme de rachats d’actifs et les taux bas sont là pour rester, ce qui pèse sur l’attractivité du billet vert.

La livre britannique, quant à elle, a atteint un nouveau sommet en près de trois ans face au dollar, à 1,4098 dollar pour une livre, et évoluait à l’équilibre (+0,07% à 1,4073 dollar). Face à l’euro, la livre sterling gagnait 0,13% à 86,29 pence, un plus haut en onze mois et demi.

La campagne rapide de vaccination au Royaume-Uni et la prudence de la Banque d’Angleterre (BoE) sur les taux négatifs ont permis à la livre de renouer avec ses niveaux d’avant la pandémie.

La remontée des prix des services et des produits industriels a favorisé le rebond de l’inflation dans la zone Euro en janvier après cinq mois de baisse due entre autres à la chute des cours de l’énergie, montrent les statistiques publiées mardi par Eurostat. Le taux d’inflation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ressort ainsi à 0,2% sur un mois et 0,9% en rythme annuel, comme attendu par les économistes interrogés par Reuters.

Le marché pétrolier est soutenu à la fois par la perspective d’une levée progressive des mesures de confinement dans plusieurs grands pays consommateurs (Etats-Unis et Grande-Bretagne entre autres) et par la réduction de la production américaine liée à la vague de froid. Les prévisions optimistes publiées par plusieurs acteurs du marché du négoce, dont Goldman Sachs, qui voit le cours du Brent atteindre 70 dollars au deuxième trimestre, contribuent aussi à la hausse. Le Brent gagne 0,6% à 65,63 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,66% à 62,11 dollars.


Current track

Title

Artist