Al Bawsala : Plusieurs lacunes entachent le projet de loi de Finances 2021

Ecrit par on 15 octobre 2020

Lors de son passage sur les ondes de radio Express FM, dans le cadre de l’émission Ecomag, le représentant de l’organisation Al Bawsala, Amine Bouziane a expliqué aujourd’hui, 15 octobre 2020, que le nouveau projet de loi de finances comporte plusieurs lacunes au niveau de la procédure. Il a ajouté que le gouvernement était censé présenter à l’Assemblée des représentants du peuple les orientations et les hypothèses du budget de l’Etat au titre de 2021 vers la fin du premier semestre, mais cela ne s’est pas produit.

En outre, le gouvernent était censé soumettre un rapport sur l’exécution des résultats budgétaires et les dispositions de la loi de finances pour l’année 2020 afin que le Parlement puisse jouer son rôle de contrôle, mais cela ne s’est pas produit non plus, selon les dires de Amine Bouziane. L’invité de l’Ecomag a ajouté que ces violations affaibliraient le rôle législatif et le rôle de contrôle de l’ARP. « L’article 46 de la loi fondamentale budgétaire impose au gouvernement, en plus de soumettre le projet de loi de finances, de déposer également un certain nombre d’autres rapports » a expliqué Amine Bouziane avant de souligner que la partie gouvernementale n’attache pas l’importance nécessaire à la loi fondamentale des finances, qui nous a fait vivre dans une incertitude absolue.

Nadya Bchir

marqué comme

Current track

Title

Artist