Présidentielles 2019: un candidat affirme être victime de chantage de la part d’hommes d’affaires

Ecrit par on 15 août 2019

Hmida Ben Jomâa, l’un des candidats aux élections présidentielles anticipées, a déclaré, ce jeudi 15 août 2019, lors de son passage à « Mouthir lel jadal », que sa candidature avait été rejetée en raison de l’absence du montant de la garantie financière, ajoutant qu’il s’agissait d’une condition discriminatoire.

Il a souligné qu’il avait pu collecter 10.200 parrainages populaires.

Ben Jomâa a, également, noté que des hommes d’affaires l’ont approché et lui ont proposé de se charger de fournir les 10 mille dinars de garantie. En contre-partie, il devait appliquer leurs agendas politiques, selon ses dires.

« Si moi, citoyen lambda, j’ai subi ce genre de chantage, que dire des autres candidats qui ont toutes leurs chances d’accéder au Palais de Carthage? », a-t-il ajouté.

Lire l’article en langue arabe

(Visited 67 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist