Elections européennes : partis de droite et écologistes gagnent du terrain

Ecrit par on 27 mai 2019

A l’issu des élections européennes qui ont eu lieu dimanche 26 mai, de nouvelles tendances sont apparues, bien que les partis de gauche et de droite classiques restent majoritaires, ils perdent des sièges au profit des partis d’extrême droite et des écologistes, qui sortent gagnants de ce scrutin. 

Le Parti Populaire Européen (PPE) arrive en tête avec 180 sièges sur les 751 au total, perdant 36 sièges par rapport aux précédentes élections. Les Sociaux-démocrates (S&E) sont en deuxième position avec 146 sièges, alors qu’ils en avaient 187, et L’Alliance des Libéraux et Démocrates Européens (ALDE) obtiennent 109 sièges.

Concernant les partis écologiques, le Parti Des Verts Européens (EFA) et la Gauche Unie Européenne – La Gauche Verte Scandinave, ils ont respectivement 69 et 39 sièges. Les verts arrivent ainsi en 4ème place de ce scrutin.

Quand aux partis d’extrême droite, ils comptent trois groupes : les Conservateurs et Réformateurs Européens (ECR) 59 sièges, l’Europe des Nations et des Libertés (ENF) 58 places, et l’Europe des libertés et Démocratie directe (EFDD) avec 54 députés. Ils gagnent à eux trois 22 sièges, et sont actuellement en discussion pour éventuellement former un seul groupe et constituer une alliance au sein du Parlement Européen, ce qui leur donnerait un total de 171 députés.

Enfin les 37 sièges restants sont occupés par des indépendants. Par ailleurs, le taux de participation pour ce scrutin européen a été supérieur à celui de 2014 : 51% contre 42,6% il y a 5 ans.

(Visited 22 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist