Aymen Mekki : 48 mois pour encaisser la dette des hôpitaux publics

Ecrit par on 20 mai 2019

Aymen Mekki, le PDG de la pharmacie centrale a parlé rééchelonnement de la dette des hôpitaux publics auprès de la pharmacie centrale dans EcoMag, ce lundi 20 mai. 

La dette des hôpitaux publiques atteint environs les 400 millions de dinars, cette dette va être prise en charge par l’état à 50% et par les hôpitaux publiques à 50%, chacun devra ainsi rembourser 200 millions de dinars sur 48 mois, soit un total de 4 ans.

Par rapport à la perte financière que cela représente pour la pharmacie centrale, notamment par rapport à la dépréciation de la valeur du dinar, Mekki a expliqué que la pharmacie centrale perd de l’argent depuis 2012 mais qu’il vaut mieux un paiement tardif que pas de paiement du tout. Il s’est aussi dit confiant parce que le recul de l’âge à la retraite, et le programme mis en place par l’état concernant le secteur de la santé, vont créer des recettes entrantes. Il a également souligné que la dette de la CNAM fera aussi l’objet d’un rééchelonnement dans un futur proche.

Il a enfin ajouté que la pharmacie centrale est « la seule entreprise publique qui soutient le citoyen tunisien ».

(Visited 59 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist