Abir Moussi : le PDL ne s’alliera à aucune partie avant les élections

Ecrit par on 10 juin 2019

Abir Moussi, présidente du Parti Destourien Libre, a déclaré dimanche 9 juin à Kairouan que « le Parti destourien libre ne s’alliera, avant les élections, à aucune partie et participera aux prochaines échéances électorales avec ses propres listes ».

Elle a ajouté « qu’à la lumière des résultats du scrutin, son parti fera des alliances avec ceux qui ont voté pour un gouvernement sans quotas partisans et sans islamistes »et que « son parti sera présent dans toutes les circonscriptions électorales et que son objectif, lors des prochaines élections, est de remporter le plus grand nombre de sièges au parlement et de former un véritable gouvernement composé de compétences nationales qui se penchera sur l’examen des dossiers économiques et sociaux brûlants ».

Concernant le programme électoral du parti, Moussi a indiqué que « toutes les mesures urgentes seront prises pour mettre fin à tous les déséquilibres financiers » et que « des mesures visant à réduire le taux d’inflation ont été élaborées par des experts » et « seront accompagnées d’une politique globale de mobilisation des ressources financières, notamment en devises, de la reprise de l’activité dans des secteurs vitaux et de la polarisation des investissements ».

« La priorité absolue sera accordée aux constantes de l’Etat de l’indépendance, à savoir les systèmes publics de santé et d’éducation tout en demeurant ouvert sur le secteur privé dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la culture et autres, compte tenu de la complémentarité des rôles entre l’Etat et le secteur privé », a t-elle souligné.

Concernant le financement du PDL, Moussi a affirmé qu’il provient, uniquement, des militants du parti.

(Visited 24 times, 1 visits today)
marqué comme

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist