Abderrahmane Lehga : les orientations de l’UGTT pour un nouveau pacte social

Ecrit par on 2 mars 2020

 

 

L’expert en économie auprès de l’UGTT, Abderrahmane Lehga a été présent, ce lundi 2 mars 2020, avec Wassim Ben Larbi à l’émission Expresso sur nos ondes, pour revenir sur la situation économique actuelle et les dossiers urgents, et présenter les recommandations et les orientations de l’UGTT, pour sortir de la crise.

 

Abderrahmane Lehga a indiqué qu’un travail de réflexion et de recherche approfondi a été élaboré par l’UGTT. « La chose politique a pris le dessus sur la question économique. La situation économique en Tunisie est difficile. Mais nous devons avancer rapidement sans perdre de temps en essayant de trouver « la partie responsable » puisque c’est contre-productif, et ce n’est pas les arguments qui manquent ».

 

Par ailleurs, M. Legha a indiqué qu’il est nécessaire de mettre en place un pacte social, via un dialogue calme et responsable réunissant tous les acteurs actifs sur la scène nationale pour fixer clairement qui fait quoi et déterminer un nouveau modèle sociétal pour la Tunisie.

 

« D’autre part, il ne faut pas donner des illusions et de faux espoirs aux Tunisiens. La Tunisie ne peut devenir un paradis dans les jours qui viennent. Cela dit nous avons défini un plan de mesures à court terme qui s’étend sur deux ans, qui permettra de rétablir les équilibres macroéconomiques. Ce plan est basé sur trois points, à savoir, le rétablissement des secteurs sous-exploités, l’augmentation de l’investissement public, la réforme du système fiscal », indique l’expert économique de l’UGTT. Il a ajouté que la centrale syndicale a, également, mis en place un nouveau modèle de développement fixant les priorités à moyen terme, ainsi qu’un plan de réforme des établissements publics, sur le long terme.

Dans ce contexte, Abderrahmane Lehga a indiqué que la centrale syndicale demeure contre la privatisation des entreprises publiques. « Cependant, la réforme et la restructuration sont indispensables. Cela ne requiert pas uniquement des ressources financières, mais aussi des solutions de bonne gouvernance ».


Current track

Title

Artist