Présidentielles 2019 / Mongi Rahoui: “Le Maghreb doit devenir un espace collectif de libre circulation des personnes et des biens avec une monnaie unique”

Ecrit par on 12 septembre 2019

Le candidat aux élections présidentielles anticipées, Mongi Rahoui, a indiqué, mercredi 11 septembre 2019, au micro d’Expresso, qu’il est nécessaire d’avoir une politique diplomatique dans le domaine économique.

Mongi Rahoui a, également, affirmé qu’il œuvrerait à « améliorer les conditions sociales en stabilisant les prix afin d’améliorer les conditions de vie des Tunisiens et ouvrir de nouveaux marchés extérieurs », indiquant que la femme a joué un rôle important dans la société et doit se voir attribuer une place digne d’elle.

Le candidat du Parti unifié des patriotes démocrates (WATAD) a ajouté que son programme évoque la nécessité de créer un environnement social sain, soulignant la nécessité d’activer le Conseil de dialogue social, afin qu’il contribue à trouver un terrain d’entente entre les différentes parties prenantes, permettant ainsi de résoudre les problèmes sociaux.

Rahoui a également fait savoir que sa première initiative législative, s’il est élu Président de la République, portera sur une loi visant à l’autonomisation et l’intégration économique des personnes à besoins spécifiques.

Mettant en exergue la nécessité de développer les relations entre les pays du Maghreb afin que cette zone devienne un espace collectif permettant la libre circulation des personnes et des biens. « Ainsi,  nous pouvons créer une monnaie unique dans les échanges avec l’Union européenne », a-t-il expliqué. Il a également affirmé qu’il est important que la Tunisie devienne « une plate-forme pour les voyages directs vers les capitales africaines”, soulignant que la Tunisie « a besoin d’investissements, en particulier d’investissements directs étrangers ».

 


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist