l’Autriche abandonne les accusations d’espionnage contre l’Allemagne

Ecrit par on 17 août 2019

L’enquête « a été mise de côté parce qu’il n’y a actuellement pas de piste permettant d’enquêter », a déclaré à l’AFP la porte-parole du procureur de Vienne, Nina Bussek.

Après la parution des reportages, le président autrichien Alexander Van der Bellen avait exhorté les autorités allemandes à fournir « des éclaircissements complets » sur la situation. Le chancelier d’alors, Sebastian Kurz, avait abondé dans ce sens.

« L’espionnage entre pays amis est regrettable et inadmissible », avait déclaré  le président autrichien  Alexander Van der Bellen au cours d’une conférence de presse organisée avec M. Kurz.

L’enquête n’a pas été officiellement abandonnée, a précisé Nina Bussek : « S’il y avait d’autres pistes d’investigation, nous pourrions poursuivre l’enquête, mais il n’y en a aucune à l’heure actuelle ».

(Visited 55 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist