Campagne médiatique des présidentielles 2019 : alignement, règlements de comptes et infractions à gogo selon la HAICA

Ecrit par on 20 septembre 2019

Nouri Lajmi, président de la HAICA a indiqué, lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 20 septembre 2019, que l’examen de la couverture médiatique des élections présidentielles anticipées a révélé 17 infractions dangereuses.

« Les infractions les plus répandues concernent la publicité politique, le non respect du silence électoral, ainsi que la diffusion des résultats des sondages d’opinion », a-t-il précisé.

Lajmi a, également, affirmé que nombre de médias se sont alignés avec des candidats, alors que d’autres ont réglé leurs comptes avec d’autres candidats.

De son côté, Hichem Snoussi, membre de la HAICA, a fait savoir que l’instance a envoyé une correspondance au juge d’instruction chargé de l’affaire Nabil Karoui afin de lui permettre une couverture médiatique similaire à son adversaire Kais Saied, et ce dans le cadre de l’équité entre tous les candidats.

Snoussi a, par contre, indiqué que « la chaîne Nessma tv a joué un rôle négatif depuis 2011 et a refusé toute tentative de réforme ».

 

 


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist