Idriss Seyah : » l’enseignant doit donner l’exemple au lieu de démanteler le système éducatif »

Ecrit par on 20 août 2019

Idriss Seyah, conseiller au ministère de l’Enseignement supérieur,a déclaré au micro d’Expresso , le mardi 20 août 2019 , que le ministère est outré de voir autant de paradoxes dans un syndicat supposé protéger le corps éducatif au lieu de le démanteler .

Seyah a expliqué que depuis plus de deux ans, le gouvernement est face a une anarchie comportementale de la part du corps syndicaliste IJABA tellement de négociations échouée après avoir malgré cela donné son aval en premier lieu .

Il a déploré les tentatives émises par le syndicat IJABA dans ses communiqués pour la mise en dérision du ministère et ainsi donc l’état malgré le grand nombre de négociations entre ces deux corps .

Il a déclaré au micro d’expresso son étonnement face au comportement du corps syndical éducatif à travers la banalisation des violences occasionnées contre les responsables chargés au sein des instituts universitaires,citant la doyenne de l’université de Carthage qui s’est fait menacée par ce même corps syndical en l’attaquant moralement dans sa personne, « sauf que les faits ne s’arrêtent pas là », précise-t-il scandalisé par la mise en évidence de cet incident et sa revendication par les personnes concernées à titre d’outils syndicalistes.

Il a déploré le manque d’éthisme de la part de ces défenseurs des droits des travailleurs : » l’enseignant doit donner l’exemple au lieu de démanteler le système éducatif ».

Seyah a rappelé que les dates correspondantes aux rentrées universitaires restent les même, soit le 2 septembre pour les écoles de médecine et d’architecture et le 12 septembre pour l’ensemble des autres universités et a également précisé que  le taux de mise à terme de l’année universitaire 2018-2019 a été de 97% malgré une année mouvementée en quiproquos et bras de fer multiples entre le gouvernement et les syndicats.

 

(Visited 38 times, 1 visits today)

Avis du lecteur
  1. Farid Khiari   On   20 août 2019 at 12 h 59 min

    Les propos de ce monsieur, au service du ministre de l’enseignement supérieur, sont totalement faux et manipulateurs de l’opinion des citoyens. C’est ce même ministre qui veut privatiser l’enseignement public afin que l’enseignement devienne uniquement accessible à ceux qui ont de l’argent pour pouvoir payer des sommes astronomiques pour l’inscription de leurs enfants. Ce ministère, dont les jours sont comptés désormais, veut détruire l’enseignement public à la portée des enfants des citoyens qui n’ont pas les moyens (9000 dinars l’année par exemple dans une une université privée) d’entrée à l’université autrement. Ijaba est un syndicat qui, après de pénibles négociations avec ce ministre si incompétent, a signé un accord avec le gouvernement le 7 juin 2018 pour une application dès le 1er novembre 2018. Mais, la Banque mondiale, qui dirige réellement ce pays, a décidé d’annuler cet accord et de ce fait, le gouvernement n’a pas pu tenir son engagement et respecter cet accord signé par ses soins. Voilà pourquoi Ijaba a exigé le respect de la parole donnée et de l’accord signé. Autrement, cela signifie qu’il n’ y a plus effectivement d’Etat. Quant à ce monsieur qui fait des déclarations manipulatrices, il ne fait que déféndre ses privilèges, tout simplement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist