Habib Mizouri : DHL – TNT- FEDEX – ARAMEX : tous hors la loi

Ecrit par on 17 mai 2019

Habib Mizouri, le secrétaire général de la fédération de la poste relevant de l’UGTT, était l’invité d’EcoMag vendredi 17 mai, pour parler des sociétés postales qui opèrent illégalement dans le pays. 

Il explique qu’il y a « 13 sociétés qui n’ont pas l’autorisation adéquate pour exercer des activités liées à la correspondance postale », parmi elles « DHL, TNT, FEDEX, ARAMEX » ou encore « Allo Coursier ». En réalité ces sociétés ont une autorisation du ministère du commerce pour le transport de marchandises, alors que pour les correspondances postales il faut une autorisation du ministère des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), autorisation que ces entreprises n’ont pas, « elles opèrent dont toutes de façon illégale à part La Poste ».

Mizouri ajoute que « les activités illégales de ces sociétés portent atteinte au secret des correspondances et que cela peut représenter une menace pour la sécurité du pays, comme lors de l’épisode des colis empoisonnés ».

Selon lui, « l’état ne veut pas intervenir parce que les propriétaires de ces entreprises sont des personnes proches du pouvoir et sont puissantes, comme l’homme d’affaire Mehdi Ben Gharbia ».

De plus, Mizouri affirme que « c’est une volonté politique d’affaiblir la poste » par « l’inaction face à cette violation de la loi », mais aussi par « le manque de moyens mis à disposition pour La Poste », en effet il y a plus de « 1000 postes vacants et un grand manque de matériel comme les vélos et les motos pour les facteurs ».

Il a aussi précisé que « La Poste n’a pas le droit de recruter avec le contrat dignité et que ce point a été discuté avec le ministre des TIC qui a promis d’en parler au chef du gouvernement ».

 

 

 

(Visited 1,564 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist