Gafsa : un paradoxe estival aride malgré une année assez arrosée

Ecrit par on 17 août 2019

Mosbah Helali , PDG de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), a révélé, lors de son passage à Ecomag, que l’Etat ne se sent pas désengagé face à la pénurie d’eau dont souffre le Sud tunisien depuis le 11 août 2019.

Notre correspondant à Gafsa, Hafedh Trabelsi,  a fait savoir que  la route nationale 15  est  encore bloquée  par les barricades érigées comme signe de protestations  contre les coupures d’eau potables, d’autant plus qu il n y a aucune réponse fiable et plausible de la part des autorités tunisiennes.

Dans ce cadre, Mosbah Helali a  rappelé que la distribution d’eau est un réseau à la demande. La pénurie est due à un problème d’ordre technique.

Il a indiqué que les coupures d’eau sont la conséquence d’une forte demande additionnelle de l’eau en Tunisie  lors des journées de l’Aïd,  sans oublier la canicule qui traverse la Tunisie depuis le début de la saison estivale ,une vague de chaleur  exceptionnelle qui  touche le pays, depuis le 4 juin 2019 .

Selon Helali , la consommation d’eau potable aurait atteint une moyenne record cette année, soit 80% des resserves d’eau disponibles en Tunisie.

 

(Visited 42 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



continuer la lecture

Current track

Title

Artist