Faouzi Ayadi : l’écoconstruction est une opportunité à soutenir par l’Etat

Ecrit par on 13 février 2020

 

 

Faouzi Ayadi, organisateur du Salon de l’écoconstruction dans sa 12ème édition a été l’invité de Wassim ben Larbi ce jeudi 13 février 2020, pour revenir sur les problématiques qui s’opposent au décollage de l’écoconstruction.

 

Faouzi Ayadi a indiqué la 12ème édition du salon de l’écoconstruction aura lieu les 25 et 26 février 2020 au Palais des Congrès Mohamed V. « Le thème du salon cette année sera sous de question : « Pourquoi l’écoconstruction ? ». Une question évident, on la pose quand même puisque l’écoconstruction n’arrive pas à décoller en Tunisie, malgré tous les avantages qu’elle présente tant au niveau de la santé, l’économie et social ».

 

Dans ce contexte, M. Ayadi a considéré que la question n’est pas aussi simple dans la mesure où tout l’écosystème refuse le changement. « Malheureusement, il n’y a pas de souplesse au niveau des politiques. Même si le secteur du bâtiment est en période de crise, il n’y a pas une volonté de penser à des alternatives plus intéressantes. Il faut dire que les structures concernées ne sont pas aussi influentes et efficaces. La problématique dépasse un simple salon, puisque la solution réside dans toute une orientation de l’Etat. D’ailleurs, on se rappelle que le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh avait évoqué lors de sa campagne électorale pour la présidentielle, la question de la transition écologique, j’espère qu’il tiendra sa promesse ».

 

D’autre part, il a estimé qu’il est nécessaire de réviser les textes de lois et mettre en place un cadre juridique encourageant et réglementant l’écoconstruction. « Il y a des problèmes qui se posent au niveau des appels d’offres étatiques où on mentionne nommément des produits classiques, ne laissant aucune place pour l’innovation. Il faut également revoir les normes à travers la mise en place d’un véritable référentiel permettant d’encadrer aux mieux le secteur ».


Current track

Title

Artist