Bizerte: un extrémiste poignarde un militaire et tue un agent de l’ordre

Ecrit par on 23 septembre 2019

Un extrémiste classé dangereux a poignardé, ce lundi 23 septembre 2019, le major Faouzi Houilmi, devant un café à proximité de la cour d’appel de Bizerte.

Le major a succombé aux trois coups de poignard et l’extrémiste a été arrêté, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Mohamed Zekri, porte-parole du ministère de la Défense a, également, affirmé, dans une déclaration à l’agence TAP, que le même individu a poignardé un militaire au niveau de la station des bus de Bizerte, avant de continuer son chemin et poignarder Faouzi Houilmi à côté du tribunal.

Zekri a fait savoir que la situation du militaire est stable et qu’il a été transféré à l’hôpital militaire de Bizerte.

 

 


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist