Banque Mondiale : deux prêts à la Tunisie d’une valeur de 175 millions de dollars

Ecrit par on 15 juin 2019

Le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique, Anouar Maarouf a déclaré que « la Banque Mondiale (BM) a accordé à la Tunisie, vendredi 14 juin au soir, deux prêts d’une valeur totale de 175 millions de dollars (soit l’équivalent de 515,5 millions de dinars) pour financer deux programmes de transformation numérique ». 

Le ministre a expliqué que « cette enveloppe permettra d’accélérer la mise en œuvre du plan national stratégique Tunisie digitale 2020, qui a été conçu autour d’une vision consensuelle, réunissant les secteurs publics et privés et la société civile ».

« Ce plan ne manquera pas de positionner la Tunisie, en tant que référence numérique internationale et hissera le numérique au rang de levier du développement socio-économique » a t-il ajouté.

Le premier prêt, d’un montant de 100 millions de dollars (soit l’équivalent de 295,48 millions de dinars), a pour but de financer la transformation numérique de l’administration pour assurer l’accès équitable à des services administratifs de qualité.

Ce projet cible principalement, quatre domaines phares: la plateforme numérique de gestion de la scolarité (inscription, suivi des élèves / écoles et détection des abandons) et celle de la gestion de l’apprentissage numérique, à part les systèmes d’assistance sociale (transferts monétaires et prestations) et de sécurité sociale (retraites et assurance maladie).

« La plateforme numérique de gestion de la scolarité permettra d’améliorer l’accès aux services sélectionnés, nécessitera la mise en place d’une connectivité très haut débit, reliant l’ensemble des établissements scolaires (6500) », a indiqué Maarouf, ajoutant que « cette connectivité sera financée « à hauteur de 42 millions de dollars à travers le prêt GovTech ».

Le 2ème prêt accordé par la BM, d’une valeur de 75 millions de dollars (soit l’équivalent 222 millions de dinars), servira à financer le projet  » Start-up et PME innovantes en Tunisie « .

L’objectif est de « mettre en place des mécanismes spécifiques pour faciliter l’accès des start-up au financement, cela ne cible pas seulement les start-up et les PME innovantes à fort potentiel de croissance, mais également, les acteurs de l’écosystème de l’entrepreneuriat, tels que les fonds de capital risque, les incubateurs, les accélérateurs et les espaces de co-working » a indiqué Maarouf.

Il a particulièrement encourager « l’inclusion des femmes entrepreneurs et les acteurs des régions de l’intérieur », et il a informé que « 45 millions de dollars seront alloués à la création d’un fonds des fonds qui constituera un instrument de financement des start-up tunisiennes. Cette structure sera créée en collaboration entre l’Etat, le secteur privé et les institutions financières internationales ».

Enfin, il a fait savoir qu’environ 17 millions de dollars « seront consacrés au développement des entreprises technologiques innovantes, 8 millions de dollars seront mobilisés, en tant qu’appui à l’écosystème, dont le renforcement sera nécessaire au développement des start-up et le reste (5 millions de dollars) seront destinés au renforcement des capacités institutionnelles ».

(Visited 124 times, 1 visits today)

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist