Arbi Jelassi : les revendications d’Attayar sont parties à Al Karama !

Ecrit par on 15 janvier 2020

 

 

Le dirigeant Attayar, Arbi Jelassi a est intervenu, ce mercredi 15 janvier 2020, au micro de Walid Ben Rhouma à l’émission Expresso sur nos ondes pour s’exprimer à propos de la formation du gouvernement et la décision du conseil national de son parti.

 

Arbi Jelassi a indiqué que le conseil national de son parti a décidé de charger le bureau politique de mener les concertations autour de la formation du gouvernement, soulignant qu’Attayar n’a pas plus les mêmes conditions strictes. « C’est une question de confiance, mais les acteurs n’ont plus les mêmes rôles et nous n’avions pas confiance dans les programmes et les objectifs du mouvement Ennahdha. Il ne s’agit pas d’une réserve sur les principes. Aujourd’hui, tous les partis ont la même position, le même devoir et les mêmes responsabilités ».

 

D’autre part, il a indiqué que le mouvement Ennahadha était en phase avec la Coalition Al Karama lors des tractations autour du gouvernement Jamli. « Ils sont des alliés idéologiques, d’ailleurs les revendications d’Attayar, dont le ministère de l’Intérieur, sont parties à Al Karama » !

 

Le dirigeant Attayar a estimé que le terme « gouvernement du président » n’est pas judicieux, puisque le régime politique en Tunisie est un régime parlementaire, soulignant que c’est le parlement qui accorde la confiance au gouvernement. Il a, également, assuré que Kaïs Saïed a fait une bonne lecture de la Constitution en invitant les partis à proposer leurs candidats à la primature, dans la mesure où, le prochain gouvernement doit bénéficier du soutien d’une majorité parlementaire.


Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist