Ahmed Rjiba : l’année 2020 sera celle de l’ATB !

Ecrit par on 24 janvier 2020

 

 

Le PDG de l’Arab Tunisian Bank (ATB), Ahmed Rjiba a été présent, ce vendredi 24 janvier 2020, avec Wassim Ben Larbi à l’émission Expresso sur nos ondes pour revenir sur les perspectives et les stratégies à adopter afin que la banque continue sur sa lancée de croissance enregistrée en 2019.

 

Ahmed Rjiba a assuré que la banque fera dans la continuité de l’action de l’ancienne équipe, « Mais il y aura un changement de cap. La banque avait, jusque-là, choisi de limiter l’ensemble des crédits tenant compte de la situation du marché. Toutefois, il est temps de changer de stratégie. D’ailleurs, une nouvelle stratégie a été mise en place pour la période 2020-2024 et a été approuvée par le conseil d’administration vers la fin de 2019.

 

Revenant sur les objectifs stratégiques fixés par l’ATB pour la période 2020-2024, Ahmed Rjiba a indiqué, « nous ambitionnons à une croissance en parts du marché de 10%, 9% de crédits, 12 % de ratio de solvabilité et un taux de croissance du PNB de 21% ».

Il a ajouté que l’ATB envisage une réorganisation de la banque à travers la mise en place d’un système d’information performant afin d’améliorer les services rendus aux clients. Outre, l’augmentation du nombre d’agences et atteindre 163, et la mise en place d’une stratégie commerciale agressive. « Nous allons nous orienter, également, vers le financement des PMEs à travers une ligne de financement de la banque allemande KFW ».

 

D’autre part, Ahmed Rjiba a indiqué que la banque a réalisé de bons chiffres au terme du quatrième trimestre 2019, indiquant les principaux indicateurs d’activité de l’Arab Tunisian Bank ont enregistré une hausse considérable. « Les crédits nets de provisions et d’agios réservés ont enregistré une augmentation de 16,43%. Et les dépôts de la clientèle ont atteint5.242,8 MD au 31-12-2019 contre 4.655,3 MD à fin décembre 2018 soit une hausse de 12,62 % . Le produit net bancaire a connu une évolution de 2,35%. Le PNB de l’ATB au cours de ce trimestre a enregistré une hausse de 36% par rapport au 4ème trimestre 2018 ».

 

D’autre part, il a indiqué que la situation économique dans le pays est très difficile, malgré cela, le secteur bancaire poursuit le financement de l’économie nationale. « L’année 219 a été une année difficile même pour les banques, notamment, avec le changement de la stratégie monétaire de la banque centrale, qui, pour réduire l’inflation, elle a réduit l’intervention des banques pour le financement de l’économie ».

 

Il a ajouté qu’il est optimiste pour l’année 2020, notamment, avec l’installation du prochain gouvernement et l’amélioration du climat d’investissement.

marqué comme

Avis du lecteur

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *



Current track

Title

Artist