Vente de la récolte de pommes de terre cultivées dans le cadre du projet de Bir Amir à Remada

Vente de la récolte de pommes de terre cultivées dans le cadre du projet de Bir Amir à Remada

La société d’environnement, de plantation et de jardinage, à Tataouine, vient d’entamer la vente sur le marché de sa récolte de pommes de terre cultivées, depuis trois mois, sur un périmètre de 6 ha, dans le cadre du projet de Bir Amir, dans la délégation de Remada.

La production est estimée à pas moins de 120 tonnes de pommes de terre de qualité supérieure, avec un très haut rendement (20 tonnes à l'hectare), indique à l’agence TAP le directeur général de la société, Mosbah Zakarya. Les exploitations similaires ne dépassent pas les 10 ou 12 tonnes à l’hectare, précise-t-il.

La société qui a recruté, depuis deux ans, 2500 ouvriers et cadres, œuvre à diversifier ses activités. Elle compte exécuter un programme ambitieux, pour 2019, dans des filières agricoles telles que les olives, les pêches et les légumes et s’engager dans des domaines novateurs tels que les énergies alternatives, ajoute la même source.

Les tags