Transports maritime et aérien : L’ARP reporte l’examen des accords entre la Tunisie, le Soudan et l’Egypte

Transports maritime et aérien : L’ARP reporte l’examen des accords entre la Tunisie, le Soudan et l’Egypte

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a reporté, en plénière, l’adoption de deux projets de loi portant sur les services du transport aérien entre la Tunisie, l’Egypte et le Soudan, et ce suite à l’absence du ministre du Transport Radhouane Ayara.

Le premier projet de loi porte sur l’accord dans le transport aérien conclu entre la Tunisie et le Soudan s’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale visant à renforcer les liaisons aériennes entre la Tunisie et certains pays africains. Cet accord annule et remplace l’ancien accord entre les deux pays signé le 26 octobre 1980.

Le deuxième projet de loi a trait à l’accord conclu entre la Tunisie et l’Egypte dans le domaine du transport maritime dont l’objectif est d’organiser les relations maritimes entre les deux pays et d’échanger les expériences.

Présent à la séance plénière, le porte-parole du gouvernement et ministre chargé des Relations avec l’ARP, Imed Dahmani, a reconnu l’existence de certaines difficultés qui ont empêché la mise en oeuvre de l’accord dans le transport aérien avec le Soudan, soulignant que le département du Transport travaille actuellement sur quelques dossiers dont le transfert du surplus des ventes de la Tunisie vers le Soudan.

Les tags