Taïeb Bayahi : L’absence de réformes des entreprises aura de graves retombées économiques

Taïeb Bayahi : L’absence de réformes des entreprises aura de graves retombées économiques

Organisée par l’Institut arabe des chefs d’entreprises (IACE), la 33ème édition des Journées de l’Entreprise ont démarré, aujourd’hui vendredi 7 décembre 2018 à Sousse.

A cette occasion, Taïeb Bayahi, président de l’IACE, a indiqué, au micro de Wassim Ben Larbi à l’Expresso de ce matin du vendredi en direct de Sousse, que cette manifestation placée sous le thème : « Les réformes-rupture ».

L’intervenant a précisé que la Tunisie, en général, et les chefs d’entreprises, en particulier, vivent dans l’état actuel des choses, une situation extrêmement difficile au vu de l’instabilité politique, sociale et économique avant d’ajouter sur un ton alarmiste : la situation est, aujourd’hui, catastrophique, et il est nécessaire d’entreprendre des réformes ».

Taïeb Bayahi a tenu à dire, aussi, que la réservation de la plus grosse part du budget, soit 30 milliards de dinars, pour le paiement des salaires, ne peut qu’alourdir le fardeau subi par l’Etat avant de conclure que l’absence d’intervention pour introduire des réformes au sein des entreprises publiques conduira inéluctablement à des retombées économiques très graves, selon ses propres dires.

Les tags