Slim Khalbous : on pourrait ne plus envoyer nos lauréats dans les universités françaises

Slim Khalbous : on pourrait ne plus envoyer nos lauréats dans les universités françaises

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, a évoqué, au micro de Wassim Ben Larbi à l’Expresso de ce mardi 29 janvier 2019, la question de l’augmentation  des frais d’inscription dans les universités françaises, pour les étudiants hors zone euro, dont les Tunisiens

Slim Khalbous a affirmé « qu’il est inadmissible pour qu’un étudiant étranger paie 10 fois plus que d’habitude les frais d’inscription dans une université française. »

«Nous avons entamé des discussions avec les parties françaises pour les sensibiliser à ce sujet et obtenir des exonérations, et nous avons fait part de notre refus de cette mesure. Nous étions clairs, nous n’enverrons plus les lauréats tunisiens en France, si ces frais ne baissent pas » a-t-il menacé.

Rappelons qu’à partir de l’année universitaire 2019, les étudiants tunisiens, à l’instar de leurs homologues issus des zones extra-Europe, devront s’acquitter de 2.770 euros en licence et 3.770 euros en master et doctorat pour pouvoir s’inscrire, selon les médias français, soit dix fois plus que d’habitude. « Un montant que nous sommes en train de négocier à la baisse tout en menaçant de ne plus envoyer nos lauréats dans les universités françaises, alors que nous négocions avec les Britanniques en vue de faire exonérer les étudiants lauréats tunisiens des frais d’inscription dans les universités de Grande Bretagne… ».