Sihem Ben Sedrine perd, définitivement, son procès intenté contre le directeur de Business news

Sihem Ben Sedrine perd, définitivement, son procès intenté contre le directeur de Business news

Nous avons appris que la Cour d’Appel de Tunis a rendu son verdict dans l’affaire opposant Sihem Ben Sedrine, présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD) à notre confrère Nizar Bahloul, directeur de Business News en prononçant un non-lieu en faveur du journaliste.

 

Le verdict, prononcé le 7 février 2018 et rendu public, aujourd'hui vendredi, constitue une clôture définitive de ce feuilleton qui a duré près de quatre ans.

 

Me Fethi El Mouldi nous indique que ce jugement constitue une décision définitive consacrant le non-lieu en faveur de Business News et de son directeur, Nizar Bahloul., puisqu'il est intervenu en appel.

 

L'affaire avait été déclenchée lorsqué la présidente de l'IVD avait intenté deux procès contre Nizar Bahloul pour 3 articles publiés entre décembre 2013 et octobre 2014 arguant la diffamatoires et l'atteinte à sa réputation et, par voie de conséquence, estimant que cela lui portait un préjudice moral. 

 

A rappeler que dans ces articles, Nizar Bahloul qualifiait Sihem Ben Sedrine de "mercenaire" en rappelant son passé d’avant la révolution et quelques "contrevérités qu’elle prononçait à l’époque dans les médias".

 

Le directeur de Business News estime que Sihem Ben Sedrine "ne pouvait pas être qualifiée de militante puisqu’elle était royalement rétribuée par des instances étrangères pour militer». Il a également rappelé, dans les articles objet de plaintes, ses différends avec ses journalistes de Kalima, les histoires de barbes artificielles, sa défense des Ligues de protection de la révolution, etc. 

 

Bon à souligner que pour le premier procès, Sihem Ben Sedrine a perdu son recours en première instance en octobre 2014 avant d'être deboutée en appel en janvier 2016. Dans le deuxième procès, elle a gagné en première instance et a perdu en appel ce 7 février 2018.   

Les tags