Salaires : Les fonctionnaires publics au plus haut, les travailleurs agricoles au plus bas

Salaires : Les fonctionnaires publics au plus haut, les travailleurs agricoles au plus bas

Mohamed Habib Zitouna, directeur général de l'Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives (ITCEQ) q traité de l’évolution de la masse salariale en Tunisie, notamment depuis l’évènement de la Révolution, et ce lors de son intervention avec Wassim Ben Larbi à l’Expresso de ce mercredi 6 septembre 2017 sur les ondes d’Express FM

L’invité a indiqué que la masse salariale globale a enregistré une hausse de 2 932 MD au cours de l’année 2017, passant de 35 725 MD à 38 657 MD, soit un taux de 8,2%, ce qui est dû, en partie à la pléthore de nouveaux recrutements dans la fonction publique, les promotions et autres avancements.

Et de préciser que le salaire moyen dans la Fonction publique est de 23680 D par an alors qu’il est d’un peu plus de 13 mille dinars dans le secteur non agricole et de 6322 dinars seulement dans l’agriculture.

Et d’enchaîner que, selon une récente étude de l’Institut, les salariés dans la Fonction publique bénéficient d’une hausse, généralement, supérieure au taux d’inflation dans le pays connaissant, ainsi, une amélioration de leur pouvoir d’achat de l’ordre de 1,8% alors que les employés dans le secteur agricole déplorent une détérioration de leur pouvoir d’achat sans oublier leur mauvaise couverture sociale

Et d’enchaîner que cette situation en faveur des fonctionnaires s’explique par la capacité de manœuvres et de négociations des syndicats défendant leurs cas.

M. Zitouna a affirmé, par ailleurs, que le taux du chômage a augmenté par rapport à 2010 tout en mentionnant l’existence de disparités en la matière entre les régions

 

Les tags

Lire aussi