Poutine supervise le test d’un missile hypersonique 

Poutine supervise le test d’un missile hypersonique 

Tiré depuis le sud du pays, le missile hypersonique a atteint sa cible 4 000 kilomètres plus loin, dans le Kamtchatka. Vladimir Poutine s'est félicité du succès de cet essai, saluant une «nouvelle arme stratégique» dans l'arsenal de la Russie.

 «La Russie a une nouvelle arme stratégique» : le président russe Vladimir Poutine s'est félicité le 26 décembre de l'essai réussi d'un nouveau missile hypersonique, baptisé «Avangard», au cours d'une réunion du gouvernement à Moscou. «Sur mes instructions, le ministère de la Défense a préparé et effectué le test final de ce système. Cela vient d'être réalisé avec un succès complet», a fait savoir le chef d'Etat russe lors de cette réunion.

Parti du sud de la Russie, le missile a, selon le Kremlin, atteint sa cible à 4 000 kilomètres de là, dans la péninsule du Kamtchatka.

Ce nouveau type de missile entrera en service dès 2019.

Les tags