Plénière de l'ARP : 131 députés absents à l’ouverture de la séance

Plénière de l'ARP : 131 députés absents à l’ouverture de la séance

Les députés, réunis lundi 17 juillet en plénière, ont condamné, au début de la séance, la fermeture, par l’armée israélienne de la Mosquée al-Aqsa et de la vieille ville d’Al-Qods, vendredi dernier, et exprimé le soutien de leurs partis respectifs à la cause palestinienne. La fermeture de la mosquée al-Aqsa, ont-ils été unanimes à souligner, est une atteinte aux lieux sacrés et valeurs universelles humaines. C’est un crime contre le droit du peuple palestinien qui a été empêché pour la première fois depuis 1969 d’accéder à la mosquée pour y effectuer la prière du vendredi, ont-ils lancé. Le président du bloc parlementaire de l’Union Patriotique Libre, Tarek Fetiti, a insisté sur la nécessité de relancer l’initiative législative relative à la criminalisation de la normalisation. La présidente du bloc "Afek Tounes et Appel des Tunisiens de l’étranger", Rim Mahjoub, a, pour sa part, appelé la présidence de l’ARP à publier une déclaration condamnant la fermeture de la mosquée al-Aqsa. La plénière de ce lundi est consacrée à l’examen d’un certain nombre de projets de loi.

Seuls 86 députés étaient présents à l’ouverture de la séance à 11h00.

Sur un autre plan, le président du parlement, Mohamed Ennaceur, a annoncé l’adhésion du député démissionnaire du bloc de Nidaa Tounes, Issam Mattoussi, au bloc "Al-Horra" dont le nombre s’élève désormais à 24 députés. Les députés ont voté, au début de la séance, pour le changement de l’ordre du jour. Les députés voteront désormais la composition de l’Instance d’accès à l’information avant d’examiner la proposition amendant et complétant le règlement intérieur de l’ARP. L’ARP devrait examiner ce lundi quatre projets de loi.

Il s’agit d’un projet de loi portant approbation de la convention et ses annexes régissant le permis de recherche d’hydrocarbures dit permis "Nefzaoua", du projet de loi portant approbation de la convention et ses annexes régissant le permis de prospection d’hydrocarbures dit permis "Douiret", du projet de loi organique relatif à l'instance de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption et du projet de loi relatif à l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Les députés devront, également, examiner, cette semaine, une proposition d’amendement du Règlement intérieur de l'Assemblée des Représentants du Peuple et procéder à l’élection des membres de l’instance d’accès à l’information. La commission du règlement intérieur s’est engagée à examiner la proposition d’amendement de 7 articles, soutenu par 30 députés.

Le parlement a, en outre, programmé une plénière pour le mercredi 19 juillet consacrée à l’examen du projet de loi organique n°38/2017 portant création de l’Instance de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption et du projet de motion sur le rétablissement des relations diplomatiques avec la Syrie.

Le bureau de l’ARP a, en outre, programmé, le jeudi 20 juillet 2017, une séance de dialogue avec le chef du gouvernement, Youssef Chahed sur la stratégie de lutte contre la corruption ainsi que sur la situation générale dans le pays.

Les tags