Panoro Energy fait le point sur ses actifs pétroliers et gaziers en Tunisie

Panoro Energy fait le point sur ses actifs pétroliers et gaziers en Tunisie

Panoro Energy ASA (ou « la société » Panoro avec OSE Ticker : Pen) a le plaisir de communiquer une mise à jour de ses actifs pétroliers et gaziers tunisiens.

Des progrès importants sont signalés concernant les actifs gérés par TPS (qui sont récemment acquis auprès d’OMV) mais également le Permis Offshore de Sfax (SOEP).

Du côté des concessions gérées par TPS, des opportunités de production immédiates ont été identifiées qui pourraient augmenter la production journalière existante à court terme, tandis que d’autres opportunités existent pour augmenter les réserves des concessions gérées par TPS.

Parallèlement, Panoro et les autorités tunisiennes sont parvenus à un accord constructif et mutuellement bénéfique concernant le renouvellement du SOEP.

John Hamilton, PDG de Panoro, a déclaré : « Nous sommes satisfaits des améliorations opérationnelles immédiates identifiées à ce jour en Tunisie et de notre engagement avec DGH et ETAP. Nous sommes impatients d’accroître la production des concessions opérées par TPS et de poursuivre l’évaluation de la découverte de pétrole de Salloum à Sfax ».

Concessions opérées par TPS

Comme déjà annoncé en décembre 2018, Panoro Tunisia Production AS («Panoro Tunisie») détient désormais une participation indirecte de 49% dans cinq concessions pétrolières. ETAP, la compagnie pétrolière nationale tunisienne, partenaire de Panoro Tunisia, détient les 51% restants.

Des membres très expérimentés de l’équipe élargie de Panoro ont été détachés pour assumer les fonctions de Directeur Dénéral Adjoint et de Directeur du développement au sein de Thyna Petroleum Services («TPS»), la société d’exploitation conjointement établie de longue date en Tunisie entre ETAP et Panoro pour opérer les cinq concessions pétrolières.

L'accent initial est mis sur la réussite de la transition, l'intégration et la priorisation des opportunités de croissance de la production à court et à moyen terme.

La reprise de la production sur le champ d’El Ain est l’opportunité la plus importante à court terme. Le champ d'El Ain est situé dans la concession de Gremda, qui a expiré légalement en décembre 2018 et où les puits sont fermés depuis plus d'un an.

Panoro et ETAP ont demandé une nouvelle concession et planifient actuellement la reprise de la production des deux puits existants, immédiatement après l'autorisation formelle des autorités tunisiennes de poursuivre leurs activités, dans l'attente de la ratification formelle de la nouvelle concession. Un appareil de Work Over est déjà disponible sur place et les équipements à longs délais d’approvisionnement sont achetés.

D'autres opportunités d’améliorations de la production de puits et de fonctionnement d'installations par l’élimination des goulots d'étranglement potentiels et l’amélioration de l'efficacité de la récupération sont identifiées.

Les initiatives à moyen terme comprennent des reprises de puits en Side Track et un programme d’injection d’eau sur le champ de Guebiba, où Panoro pense que les réserves et la production pourraient être considérablement augmentées.

Panoro estime que les opportunités à court terme pourraient générer une augmentation significative de la production pouvant atteindre 15 à 20% en plus en 2019 par rapport à la moyenne de 4000 barils par jour (4000 BBL/J) enregistrée en décembre 2018. Le programme des travaux, en cours de révision, et la production associée ainsi que les mises à jour seront communiqués aux résultats du quatrième trimestre de Panoro à la fin du mois de février 2019.

Permis d'exploration offshore à Sfax

Panoro a le plaisir d'annoncer que sa filiale Panoro Tunisia Exploration AS («Exploration Panoro») est parvenue à des accords avec la Direction générale des hydrocarbures («DGH») tunisienne concernant les conditions de renouvellement de l'autorisation du permis SOEP dont la  1ère période de renouvellement en cours a expiré le 8 décembre 2018.

Panoro a engagé des discussions approfondies avec les autorités tunisiennes concernant les conditions et le calendrier de forage du puits d’obligation de l'ancien entrepreneur du permis, DNO, au cours de la période actuelle de renouvellement.

Pour pouvoir entrer dans une deuxième période de renouvellement pour une période supplémentaire de trois ans, Panoro a accepté de remplir l'obligation de forage en cours dès que possible.

En conséquence, et comme annoncé précédemment, Panoro propose de forer le puits Salloum West-1 («SAMW-1») afin de bien respecter pleinement cet engagement et travaille actuellement en étroite collaboration avec son partenaire ETAP en ce qui concerne le programme technique et la formalisation du programme de forage, y compris le choix de l'emplacement et l’obtention des différentes autorisations pour le forage et les tests.

Le puits SAMW-1 a pour objectif principal la formation Bireno, à une profondeur d’environ 3 200 mètres, où Panoro a identifié, à partir de données sismiques 2D et 3D, ce qu’elle considère comme un bloc indépendant situé à l’ouest de la structure découverte par le puits Salloum-1.

Le puits SAMW-1 ciblera un compartiment indépendant de la structure de Salloum découverte par le puits Salloum-1, foré par British Gas en 1992 et qui a testé la formation de Bireno à un débit de 1 846 barils par jour.

L’objectif du puits SAMW-1 est de constituer des ressources supplémentaires à proximité du puits Salloum-1 afin d’accélérer le développement de Salloum grâce au raccordement aux infrastructures pétrolières adjacentes existantes. Par conséquent, après le succès des forages, des options sont à présent envisagées pour la mise en exploitation du puits SAMW-1 en test de longue durée.

La DGH a également indiqué que le Comité consultatif Tunisien des hydrocarbures (le «CCH») avait demandé à Panoro Exploration de fournir une garantie bancaire relative aux opérations de forage sur SOEP, qui sera libérée progressivement avec l’avancement des opérations successives du forage, à compter de la mise en place de l’appareil de forage du puits en bonne voie pour 2019.

En conséquence, Panoro Exploration a fourni une garantie bancaire d’un montant brut de 16,6 millions de dollars US (10 millions de dollars US nets à Panoro).

À propos des opérations de Panoro en Tunisie

La participation de Panoro dans les opérations et sociétés tunisiennes, décrite ci-dessous, est réalisée en partenariat avec BeenderTunisia Petroleum Limited («Beender»), aux termes de laquelle Panoro détient effectivement 60% du capital et Beender, les 40% restants.

SOEP est opéré par Panoro Tunisia Exploration AS qui détient une participation de 87,5%. Il couvre une superficie de 3 228 km2 dans la région historiquement prolifique productrice de pétrole et de gaz située au large de la ville de Sfax.

Le permis contient trois découvertes de pétrole (Salloum, Ras El Besh et Jawahra) et les quantités de pétrole brut récupérables estimées par l'ancien entrepreneur sont de 20 millions de barils.

En plus de ces découvertes, le permis offre un potentiel d'exploration considérable, et l'estimation brute non exploitée de l'entrepreneur précédent était de 250 millions de barils.

À proximité de la zone SOEP se trouvent de nombreux champs en production avec une infrastructure et une capacité disponible dans les pipelines et les installations.

Panoro Tunisia Production AS a un intérêt indirect dans cinq concessions, à savoir Guebiba / El Hajeb, Rhemoura, El Ain, Cercina et Cercina South (ensemble, les «Concessions») situées sur terre et en mer près de la ville de Sfax et à proximité de SOEP.

Les champs, qui sont en production depuis les années 1990, comprennent une infrastructure complète pour la production, le traitement et le transport du pétrole brut, et sont opérés et gérés selon des normes de sécurité ( HSE ) très strictes et aux standards internationaux.

La participation restante dans les concessions et TPS est détenue par ETAP, la compagnie pétrolière nationale tunisienne.

Les tags