Nabil Zghidi : « On n’a pas actuellement un fonds de RSE à Sfax »

Nabil Zghidi : « On n’a pas actuellement un fonds de RSE à Sfax »

Lors de son intervention à l’émission EcoMag d’Express FM, le président du bureau régional de la BFPME (Banque de financement des petites et moyennes entreprises) de Sfax, Nabil Zghidi, a indiqué qu’afin « de renforcer les fonds propres des créateurs de projets, la banque s’est fixée l’objectif de disposer d’au moins un fonds de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) au niveau régional. « On n’a pas actuellement un fonds de RSE à Sfax », a-t-il dit. « Un fonds de 1,5 ou de 2 millions de dinars suffit », a-t-il ajouté.

Zghidi a, également, souligné l’importance de l’outil Foprodi qui n’est plus opérationnel. « L’outil foprodi est très efficace » et « sans le retour du cet outil, l’investissement sera freiné en Tunisie », a-t-il dit.

Le président du bureau régional de la BFPME de Sfax a, en outre, indiqué qu’à Sfax il n’y a pas une Sicar (Société d'investissement à capital-risque) régionale et que faute de cela « les clients de Sfax de la banque doivent se déplacer vers les Sicars des filiales des autres banques ».

Selon Zghidi, environ 60 % des projets financés par la banque au niveau de la région de Sfax constituent des projets de création d’entreprises, et le reste d’environ 40%, soit « à peu près le double de la moyenne au niveau national », constitue des projets d’extension.Il a, aussi indiqué, que la banque « s’est fixée l’objectif de ramener les délais d’évaluation des projets à 60 jours » en 2018.

Les tags